Un piéton décède après un heurt avec un vélo

GenèveL'accident s'est produit à un passage piéton régulé par des feux. On ignore pour l'heure qui est fautif.

L’accident s’est produit le 20 juillet, au carrefour entre le boulevard Helvétique et le Cours de Rive.

L’accident s’est produit le 20 juillet, au carrefour entre le boulevard Helvétique et le Cours de Rive. Image: SITG

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un piéton est décédé à l’hôpital samedi dernier, suite à un heurt avec un vélo s’étant produit trois semaines plus tôt. On ignore pour l’heure les circonstances exactes de l’accident. La police recherche des témoins.

Les faits se sont produits le jeudi 20 juillet 2017 vers 18 h 45. Venant du boulevard de la Tour, un cycliste âgé de 29 ans circulait sur le boulevard Helvétique en direction de la rue du Rhône. Parvenu au carrefour avec le Cours de Rive, un heurt s’est produit entre l’avant du vélo et un homme âgé de 44 ans qui traversait de gauche à droite sur un passage pour piétons. Celui-ci étant régulé par des feux, cela signifie que l’un des deux a passé au rouge, mais la police ne peut pas dire en l’état qui, du piéton ou du cycliste, était fautif.

Suite au choc, les deux personnes ont été blessées et conduites à l’hôpital par des ambulances. Le samedi 12 août, le piéton est décédé des suites de ses blessures. Il s’agit du septième accident mortel sur les routes genevoises en 2017.

Bien que cela ne soit pas très courant, il est déjà arrivé qu’un piéton décède suite à un heurt avec un vélo, selon la police. Patrick Lacourt, porte-parole de l’association Mobilité piétonne, confirme: «C’est dramatique. L’heure n’est pas à la polémique, d’autant qu’on ne sait pas ce qu’il s’est passé exactement dans ce cas. On ne peut que déplorer que la police ne soit pas plus active face au manque de discipline général sur la route, qui concerne d’ailleurs autant les piétons que les cyclistes ou les automobilistes. Je constate seulement que le piéton est toujours le plus vulnérable.»

Le porte-parole de l’association Pro Vélo, Rolin Wavre, l’admet: «Le piéton est vulnérable par rapport au cycliste, qui l’est par rapport à l’automobiliste. Encore que, un piéton peut aussi mettre en danger un cycliste, en surgissant inopinément sur la route. Je ne peux pas me prononcer sur ce dramatique accident, mais cela montre qu’il faut plus de respect entre les usagers de la route, c’est-à-dire un contact visuel.» Quoi qu’il en soit, ce décès risque de relancer le débat sur la cohabitation entre piétons et cyclistes dans certains espaces.

La police genevoise recherche les éventuels témoins de cet accident, lesquels sont priés de s’annoncer à la brigade routière et accidents au 022 427 64 50. (TDG)

Créé: 17.08.2017, 17h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Russiagate: y a-il eu collusion entre Trump et Poutine?
Plus...