Un nouveau quartier verra le jour à Onex

AménagementQuatre nouveaux immeubles comptant 400 logements et une nouvelle école seront construits au nord de la Cité.

Infographie: Gilles Laplace

Infographie: Gilles Laplace

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est un projet ambitieux qui devrait voir le jour au nord d’Onex. Comprenant une nouvelle école primaire, 400 logements et des commerces, le futur quartier nommé «Les Moraines-du-Rhône» pourrait commencer à être construit à l’horizon 2022.

Une première étape a été franchie la semaine passée avec le vote du Conseil municipal onésien préavisant favorablement le déclassement des zones concernées.

Situé entre les rives du fleuve, la rue du Comte-Géraud et l’avenue des Grandes-Communes, l’ensemble comprendra trois immeubles de huit étages, une tour de quinze étages ainsi qu’une nouvelle école qui remplacera l’actuel groupe scolaire des Tattes. «C’est la rénovation nécessaire de cette école qui est à l’origine du projet, indique le conseiller administratif François Mumenthaler. Une remise en état aurait coûté 24 millions de francs à la Commune, mais en réalisant ce nouveau quartier, nous pourrons construire une école flambant neuve tout en faisant des économies.»

Afin de réussir ce petit miracle, la Mairie a travaillé de concert avec l’entreprise Implenia et la Société de l’arquebuse et de la navigation. Concrètement, la Municipalité construira dans un premier temps une nouvelle école comprenant 20 classes (l’actuelle en compte 16) ainsi qu’une salle de gym, un restaurant scolaire, des vestiaires pour le club de football et des locaux pour les associations. Le tout verra le jour sur l’actuel terrain abritant les jardins familiaux, appartenant à la Société de l’arquebuse et de la navigation. Cette dernière réalisera également un immeuble dans cette zone.

Une fois la nouvelle école construite, l’ancien groupe scolaire sera démoli. Trois immeubles seront alors édifiés sur ces terrains que la Commune louera en droit de superficie à la société Implenia. En touchant un revenu locatif supérieur à celui qu’elle paiera pour les terrains de sa future école, la Municipalité pourra ainsi dégager des bénéfices. «Nous rembourserons ainsi notre école en un peu plus de trente ans», se réjouit le magistrat PLR.

À noter que le projet prévoit également la construction de nouveaux locaux pour le Service des espaces verts. Quant aux jardins familiaux, ils seront démolis et remplacés en partie par de nouvelles structures (une trentaine). Ces dernières prendront place le long de la forêt et au bord d’un nouveau nant qui sera créé au centre de la parcelle.

Le préavis positif des élus communaux permet désormais au Canton d’aller de l’avant dans ce dossier. «Le Conseil d’État va déposer un projet de loi devant le Grand Conseil afin de déclasser ces terrains, précise François Mumenthaler. Parallèlement à ce vote, nous avançons sur le plan localisé de quartier qui vient d’être transmis aux services techniques de la Commune et du Canton.» Une présentation publique devrait avoir lieu au printemps prochain, avant l’ouverture de l’enquête publique.

Créé: 18.09.2019, 07h09

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...