Un collectif de Plan-les-Ouates veut féminiser la place des Aviateurs

InsoliteLes féministes de la commune regrettent qu’aucune rue ne porte un nom de femme.

Les trois représentantes du collectif féministe, Elisabeth Chatelain, Nathalie Farriol et Christine Schilter (de g. à dr.), affichant leur plaque réalisée pour l'occasion.

Les trois représentantes du collectif féministe, Elisabeth Chatelain, Nathalie Farriol et Christine Schilter (de g. à dr.), affichant leur plaque réalisée pour l'occasion. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

À l’échelle de la commune, leur requête est hautement symbolique. Mardi soir, trois représentantes du collectif féministe de Plan-les-Ouates, constitué en amont de la grève du 14 juin, ont remis au président du Délibératif une pétition munie de 112 signatures pour demander que la place des Aviateurs devienne la place des Aviatrices. «J’ai une liste de femmes pilotes, il y en a eu plein», soutient Élisabeth Chatelain, membre du collectif. La nouvelle plaque a déjà été réalisée en prévision.

Les vingt membres du collectif ne comptent pas s’arrêter à cette requête. «Nous avons réalisé qu’il n’y avait aucune place ni rue au nom de femmes dans la commune, explique Élisabeth Chatelain. Nous souhaiterions également qu’une réflexion soit entamée dans ce sens pour les artères des nouveaux quartiers.»

Le collectif ne manque pas d’idées. «Il pourrait y avoir la place de la Terre-Mère, qui rappellerait l’histoire agricole de la commune, la rue des Sorcières, le chemin des Agricultrices, l’avenue des Pionnières ou encore la rue des Bénévoles.»

Qu’en pense le maire, le PDC Xavier Magnin? «Leur revendication est légitime et je suis favorable à la féminisation des noms de rues», répond-il. Le magistrat précise toutefois que la Commune peut faire des propositions à la commission de nomenclature, mais que c’est cette dernière qui tranche. Il ajoute qu’il est également plus facile d’entreprendre cette démarche pour des nouveaux chemins que de renommer des lieux existants. «Un changement de nom n’est pas sans conséquence, souligne-t-il. Il implique de revoir les plans de la commune et oblige les commerçants à changer d’adresse.»

Créé: 19.06.2019, 18h23

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...