Un célèbre mentaliste débarque à Genève

ExpérienceInstallé depuis un an en Haute-Savoie, le Français Raymi Phénix exerce ses talents à Genève.

Raymi Phenix, mentalist

Raymi Phenix, mentalist Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Pensez à un nombre de deux chiffres, tous deux pairs et différents l’un de l’autre», lance Raymi Phénix en vous regardant droit dans les yeux. L’esprit vagabonde puis le chiffre se fixe. Le mentaliste prononce alors la bonne réponse. De quoi susciter l’étonnement. Au Café des Savoises, au milieu des bruits de verres qui s’entrechoquent, ce Niçois d’origine, arrivé en Haute-Savoie il y a un an, dévoile une partie de ses talents. «Le nombre, je vous l’ai suggéré, explique-t-il. La suggestion est l’un des outils du mentaliste.» Popularisée par la série The Mentalist, la «discipline» recèle encore de nombreux mystères. Raymi Phénix donne la définition suivante: «Il s’agit d’un courant de pensée et de développement personnel, codifié et né au XIXe siècle. Le mentalisme est la maîtrise et l’exploitation des ressources cachées du cerveau. Il passe par le développement des cinq sens pour en approcher un sixième.»

Shows et hypnothérapies

Afin de dévoiler au grand public l’étendue des capacités du mental humain, Raymi Phénix se produit dans des spectacles, donne des conférences et propose des séances de consultation collectives. «Ces représentations publiques ne représentent que 10% de mon activité. L’hypnothérapie et le coaching: 20%. La formation pour les médecins et thérapeutes: 30%. Et la recherche: 40%.»

Encore sceptique, on réclame une nouvelle démonstration. «Je vais vous montrer la lecture de pensée par contact musculaire. Venez à côté de moi. Prenez mon poignet. Imaginez un écran face à nous. Maintenant, visualisez un chiffre.» Ce sera le 3. La main du mentaliste esquisse un 6. Il se ravise. Puis, d’un geste assuré, le doigt dessine les courbes d’un 3.

L’expérience est renouvelée, avec une lettre cette fois. Le P apparaît quasi instantanément. Très troublant. «Grâce à cette technique, je peux retrouver un objet que vous auriez dissimulé quelque part dans la pièce ou dans une maison», stipule Raymi Phénix. On cherche des explications. Peut-être le mentaliste a-t-il à nouveau utilisé la suggestion. Pour le 3 et le P tout comme le nombre pair. «Une fois, en démonstration, quelqu’un m’a dit: «Que vous ayez lu dans mes pensées ou que vous ayez guidé mon esprit à penser à tel chiffre ou à tel mot, c’est de toute façon très fort!» sourit-il.

De là à confondre mentaliste et illusionniste, il n’y a qu’un pas. Selon lui, «le magicien n’utilise que des trucs. Le mentaliste va plus loin. Il se sert de différents outils pour établir une connexion, une communication entre deux êtres.»

Détecter les menteurs

Cette capacité à communiquer, Raymi Phénix la travaille depuis des années. «Enfant, j’étais mis de côté. J’ai passé beaucoup de temps dans la cour de recréation à observer les autres. Sur le coup, ce n’était pas agréable, mais j’ai beaucoup appris.» Vers 20 ans, il intègre un cercle de mentalistes. Et devient l’un des dix Français reconnus dans la discipline.

Calibrage du langage non verbal pour détecter les menteurs, palm reading (comprenez lecture des lignes de la main) ou hypnose afin d’arrêter de fumer ou de remplacer l’anesthésie lors d’une opération, les outils à sa disposition sont multiples. Dernière démonstration: une séance d'hypnose sur Erika, une Genevoise d’origine colombienne. La jeune femme ferme les yeux. Plongée dans un état modifié de conscience, elle rit lorsqu’on évoque un film comique et se crispe quand on lui souffle qu’il fait «moins 40 degrés». Décidément troublant…

Les Savoises Conférence: 11-11 et 9-12; Cabinet public: 12-11 et 4-12; Spectacle 29-11 et 20-12. Rue des Savoises 9 bis. Tél. 022 321 96 37.


L’avis d’un professeur

Patrik Vuilleumier est professeur à l’UNIGE, spécialiste des mécanismes cérébraux du comportement et des fonctions cognitives au Département des neurosciences fondamentales. Même s’il ne connaît pas le terme de «mentaliste», il éclaire sur les différentes techniques.

Que pensez-vous de l’hypnose?

L’hypnose est reconnue. Elle est même utilisée en médecine. Il s’agit d’une faculté de concentration du cerveau. C’est un état dans lequel le sujet se met lui-même, mais il peut y être aidé par une autre personne.

Et que pensez-vous du fait de deviner un mot?

Je suis plus sceptique. Cela me fait plutôt penser aux tours des illusionnistes. Je ne vois pas de base physiologique. En revanche, on peut avoir une interaction avec une personne et lui suggérer un chiffre ou un mot, ce n’est pas surnaturel.

Comment cela s’explique-t-il?

On est fait pour comprendre les autres. Nous avons tous la capacité d’interagir avec les autres. On se comprend en imaginant ce qu’il y a dans la tête de l’autre. C’est ainsi que l’on peut suggérer une idée à quelqu’un ou deviner ce qu’il pense. En revanche, la transmission directe d’idées est impossible.

Et la lecture de pensées par contact musculaire?

On retrouve là certaines astuces des illusionnistes. Le magicien joue sur les distances. En s’approchant ainsi, les ressources attentionnelles sont limitées et du coup, la concentration est très focalisée et l’illusionniste peut exploiter les automatismes du cerveau. De manière générale, une grande partie du cerveau est en effet faite pour réagir de façon automatique.

Reste que certaines expériences sont troublantes…

Le psychisme recèle encore bien des mystères, je n’en disconviens pas.

M.P (TDG)

Créé: 10.11.2014, 18h50

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.