Tarifs TPG: les 18-25 ans vont passer à la caisse

Transports publicsLe Conseil d'Etat prend acte de l'adoption de l'initiative de l'AVIVO. Et attend sa prochaine modification par le Grand Conseil.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le député Daniel Zaugg réclamait l'invalidation du vote sur l'initiative de l'AVIVO «Stop à la hausse des tarifs TPG», parce que «les Genevois avaient voté un texte différent que celui déposé par les initiants». Le Conseil d'Etat ne l'a pas entendu. Il a décidé ce mercredi que la nouvelle loi sera promulguée dans la version qui prescrit que l'abonnement junior vaut pour les jeunes de 6 à 18 ans uniquement.

La classe d’âge 18-25 ans ne pourra donc plus bénéficier de l’abonnement junior. Seule une modification spécifique de la loi sur les transports publics genevois permettra de réintégrer la classe d’âge 18-25 ans dans l’abonnement junior, précise le gouvernement. Cette modification devrait intervenir rapidement. Le Parti socialiste a annoncé qu'il déposera un projet pour offrir l'abonnement junior jusqu'à 25 ans.

Dans combien de temps la baisse des tarifs?

Dans combien de mois la loi AVIVO sera promulguée? Le Conseil d'Etat dit avoir procédé ce mercredi à un premier tour d'horizon. Il promet des informations prochainement. Dans l'entretien qu'elle a accordée mardi à la Tribune de Genève, Michèle Künzler estime que les nouveaux tarifs pourraient entrer en vigueur en mai.

La mise en œuvre de l'IN 146 pose en effet plusieurs problèmes épineux. Christoph Stucki, président d'Unireso, l'association qui s'occupe de la communauté tarifaire du Grand Genève, avait déclaré devant la commission du Grand Conseil que l'adoption de l'initiative pourrait mettre en péril les accords tarifaires avec les CFF.

La ministre de la Mobilité qualifie de catastrophique la modification du tarif jeune, «car elle n’est pas conforme aux critères fédéraux en usage à Unireso. Si nous voulons maintenir cette communauté tarifaire, il est par conséquent nécessaire de tout mettre en œuvre pour maintenir les catégories tarifaires actuelles».

La baisse des tarifs nécessite également la révision du contrat de prestations qui lie le canton et la régie des transports. Le député Pierre Weiss estime que le manque à gagner pour les TPG, évalué à 24 millions de francs, doit être intégralement pris en charge par la régie. D'autres estiment que c'est à l'Etat d'augmenter sa subvention du même montant. En pleine crise budgétaire, les débats risquent d'être serrés. (TDG)

Créé: 06.03.2013, 15h34

Articles en relation

Tarifs TPG: «les Genevois n'ont pas voté le bon texte»

votations Le député PLR Daniel Zaugg estime que les citoyens devraient revoter sur le vrai texte des initiants. Plus...

Pour l’Avivo, les 18-25 ans ne perdent pas l’abonnement junior

INITIATIVE Jean Spielmann affirme qu’il serait contraire au droit fédéral de sortir les jeunes adultes de la catégorie junior des TPG. Plus...

Michèle Künzler: «Oui, j’ai un problème d’image»

Après la votation sur les tarifs TPG La cheffe du Département de la mobilité et de l’environnement répond à nos questions. Plus...

Initiative Avivo: Michèle Künzler en colère contre la direction des TPG

Votation du 3 mars L'initiative de l'Avivo acceptée, Michèle Künzler a annoncé un remodelage de la direction des Transports Publics Genevois (TPG). Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Aéroport: un vol toutes les 87 secondes en 2030
Plus...