Sami Kanaan marie la tradition à l’innovation pour le 1er Août

Parc La GrangeLa Ville de Genève propose un cocktail à base de folklore suisse et de numérique pour célébrer la fête nationale.

Sami Kanaan, maire de la Ville de Genève.

Sami Kanaan, maire de la Ville de Genève. Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sami Kanaan, le maire de la Ville de Genève, l’admet d’emblée: «L’un des moments agréables de la vie de maire, c’est de pouvoir donner un ton au rendez-vous rituel que constitue le 1er Août.» Et le ton, en 2018, c’est une programmation musicale axée sur le folklore suisse autant qu’une chasse au trésor en réalité augmentée dans le parc La Grange.

C’est en effet à nouveau dans ce parc que sera célébré le 1er Août, de 13 h à minuit. Les invités d’honneur de la Commune seront le CERN et la Ville de Bienne, qui proposeront tous deux des animations dans un espace baptisé «Carrefour de la découverte».

Une «appli» et des énigmes

Si la découverte du boson de Higgs ou les charmes de Bienne vous laissent indifférents, il sera toujours possible de se rabattre sur une chasse au trésor très XXIe siècle. Le jeu, baptisé Août, sera téléchargeable gratuitement dès le 1er août. Il consiste à se mettre dans la peau d’un archéologue en l’an 3018 qui a pour mission de retrouver le trésor caché des «Sessuis» (Suisse en verlan). Aidés d’un assistant virtuel, les joueurs passeront d’une énigme à l’autre en se baladant dans le parc.

Benoît Renaudin, l’artiste diplômé de la HEAD à l’origine de la chose, montrera également à cette occasion son Musée des Sessuis, qui a inspiré le jeu. Il présente des objets retrouvés lors d’une fouille archéologique fictive à Genève en 3018. «Cela permet un regard décalé et humoristique sur notre façon de vivre d’aujourd’hui», explique-t-il.

L'Internationale de l'accordéon

Bien qu’estampillée «folklore suisse à travers toutes ses influences», la programmation musicale recèle son lot de surprise. Concoctée par Jakob Graf, l’affiche fait la part belle à l’accordéon. On y entendra du bluegrass, du ländler, de la musique irlandaise et du swing manouche. Des noms? Par exemple Marcel Azzola et Joseph Counousse Mülhauser, virtuose bernois de l’accordéon aux racines yéniches.

Tradition oblige, la célébration aura sa partie officielle. Elle débutera à 19 h. Les orateurs seront Sami Kanaan, Erich Fehr, le maire de Bienne, et Charlotte Warakaulle, directrice des relations internationales du CERN. Les enfants auront ensuite droit à leur cortège aux lampions, avant que ne s’embrase le feu de joie. (TDG)

Créé: 28.06.2018, 19h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...