Quand André Hurter piquait la carte de Suisse de petits drapeaux

Le plan éolien des SIGL'objectif de la régie genevoise est de couvrir 15% des besoins électriques du canton avec des énergies vertes, surtout éoliennes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mi-juin, une semaine après que les citoyens de deux communes du Gros de Vaud eurent, dans une consultation populaire, couper les ailes aux dix éoliennes géantes que les SIG voulaient bâtir dans leur campagne, le patron de la régie genevoise des eaux, du gaz et de l’électricité restait serein. Dans un entretien accordé à la Tribune de Genève, il ne doutait pas de pouvoir atteindre son objectif : la couverture de 15% des besoins électriques du canton, principalement grâce l'éolien, soit l'équivalent de 60 moulins à vent, mais aussi le photovoltaïque, la minihydroélectricité.

Dans son bureau de la centrale de Vernier, dont les toits sont couverts de panneaux solaires, André Hurter avait piqué des petits drapeaux sur une carte de Suisse. Ils illustrent le plan éolien des SIG dans l'arc jurassien. En vert les projets qui progressent. En jaune, ceux qui posent problèmes. Près de Genève, les sites de la Rippe et d'Essertines butent sur des oppositions émises par Skyguide, l'aiguilleur du ciel.

Le gros du renouvelable proviendra donc de l'éolien

La consommation électrique actuelle des Genevois est d'environ 3000 GWh. Le canton produit 800 GWh soit un peu plus de 25% de ses besoins, essentiellement grâce aux barrages de Verbois et de Chancy. L'objectif initial était d'atteindre un taux d'autoproduction électrique de 50%, grâce aux nouvelles énergies renouvelables (pour 15%) et à la centrale à gaz chaleur-force de Vernier, dont le projet est actuellement gelé (pour 10%).

La production photovoltaïque est encore marginale. Elle le restera, même si le canton abrite la plus grosse installation du pays sur les toits de Palexpo. Les Services industriels fournissent actuellement 25 GWh en provenance essentiellement des petits producteurs genevois. L'objectif est de passer à 50 GWh en 2020. Quant à la minihydroélectricité, cette ressource est décevante, jugent les SIG. Douze projets étaient à l'étude. Un seul reste en course.

Le gros du renouvelable proviendra donc de l'éolien. De nombreux projets sont à l'étude. L'arc alpin devrait livrer 100 Gwh, actuellement une seule éolienne tourne au col du Nufenen d'une capacité de 3 GWh. Les SIG escomptent tirer 150 GWh par année des éoliennes de l'arc jurassien. Le reste sera importé d'Allemagne et de France grâce aux participations que les SIG détiennent via Swisspower et EOSh.

Si nous ne parvenons pas à atteindre nos objectifs, nous continuerons à importer du courant de l'étranger (courant d'origine hydraulique et éolienne principalement), notait mi-juin, serein, le directeur général des SIG.

En 2011, les SIG ont décidé de regrouper la majorité de leurs projets éoliens dans une nouvelle société basée au Landeron: ennova. «ennova se positionne comme un des centres de compétences majeurs pour la construction et l’exploitation de parcs éoliens en Suisse» selon le site internet de la régie genevoise www.sig-ge.ch.

A lire aussi Les éoliennes du Jura emportent le directeur général des SIG

Elections: qui tirera profit du nouveau scandale des SIG?

André Hurter: «Les royalties de l'énergie éolienne sont un sujet tabou» (TDG)

Créé: 12.09.2013, 14h59

Articles en relation

Les éoliennes du Jura emportent le directeur général des SIG

Régie publique Des audits sur des projets éoliens sur les crête du Jura révèlent des investissements à risque pour 46 millions de francs. Plus...

André Hurter: «Les royalties de l'énergie éolienne sont un sujet tabou»

Energie Après l'échec du projet d'ériger dix éoliennes géantes dans le Gros-de-Vaud, le patron des SIG présente son plan B. Plus...

«Les Services industriels de Genève sont contraints de s’endetter»

INTERVIEW Selon André Hurter, directeur général des SIG, la dette de son entreprise frôlera le milliard en 2016. Plus...

Elections: qui tirera profit du nouveau scandale des SIG ?

Politique Deux partis sont sur les rangs. Le MCG tout d’abord souligne avoir alerté la Cour des comptes et demandé un audit. Le PLR a aussi senti venir le vent. Plus...

Les Vaudois cassent les moulins à vent des SI de Genève

Energie douce Les citoyens des communes de Oulens et Daillens ont éteint le rêve des SIG de bâtir dix éoliennes géantes dans le Gros-de-Vaud. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Bruxelles veut que ses frontaliers chôment en Suisse
Plus...