Près de 750 seniors genevois sont touchés par l’isolement

Personnes âgéesLa Plate-forme des associations d’aînés vient de sortir un rapport. Parmi les points à améliorer: la coordination entre les acteurs.

Yves Perrot a écrit un rapport sur l'isolement des personnes âgées.

Yves Perrot a écrit un rapport sur l'isolement des personnes âgées. Image: © Frank Mentha

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Quelque 10 à 15% des retraités sont en risque d’isolement, ce qui représente 10 000 personnes à Genève; moins de 1% plonge dans cet isolement, soit près de 750 aînés. «C’est le problème social prioritaire et les risques qui en découlent sont nombreux», prévient Yves Perrot, responsable du domaine des personnes âgées à l’Hospice général. Car l’isolement génère de la dépression avec pour stade ultime le suicide. «Au-delà de cette détresse, cela engendre des coûts phénoménaux pour la société, dont on doit se préoccuper», estime le spécialiste.

Raison pour laquelle la Plate-forme des associations d’aînés de Genève* s’est saisie de cette problématique. «Nous avons constitué une commission afin de dresser l’inventaire des prestations existantes pour prévenir ce fléau, précise Yves Perrot. Elles sont nombreuses, mais pas toutes connues. Et puis, la coordination entre les acteurs est défectueuse.»

Le mort oublié des Acacias

Il souligne que «c’est la découverte du cadavre d’un homme dans son logement des Acacias en 2005, plus de deux ans après son décès, qui nous a secoués. Ce tragique destin nous interroge tous!» Au final, après une année de réflexion entre professionnels, retraités et acteurs associatifs – dont la Croix-Rouge, Pro Senectute et l’Aide à domicile – ainsi que les communes de Vernier, Carouge et Genève, en est ressorti un rapport sur l’isolement plein d’enseignements. La Tribune de Genève a pu se le procurer en primeur. En général, un individu se ressource socialement dans trois réseaux: le familial, l’amical et le professionnel. «A la retraite, il faut progressivement faire le deuil de son travail qui va de toute façon aller en diminuant, constate le cadre de l’Hospice, qui préside ladite commission. Pour ce qui est de l’entourage familial, l’injustice domine. Certains ont une grande famille, d’autres pas. Enfin, le cercle amical diminue aussi avec le temps; les copains meurent.» Le danger d’isolement apparaît quand une personne ne compte plus qu’un seul réseau. Il s’agit souvent du familial: quand un conjoint disparaît, l’état d’abandon peut vite se profiler.

Lire la suite dans nos éditions payantes du lundi 24 mars

* Créée en 2005, cette structure est constituée d’une trentaine d’organismes qui veillent aux intérêts des personnes âgées dans le canton. (TDG)

Créé: 23.03.2014, 19h38

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Scandale Oxfam: sexe contre nourriture
Plus...