PoPul: à Vernier, la communication bat de l'aile

SécuritéA quelques jours de la soirée d'information très attendue sur le projet Police-Population, les Verniolans sont inquiets: ils n'ont encore reçu aucune invitation.

Photo d'illustration. Dans le canton de Vaud, la surveillance mutuelle des communes est un concept depuis longtemps instauré. Vernier, dans le canton de Genève, fera office de projet pilote.

Photo d'illustration. Dans le canton de Vaud, la surveillance mutuelle des communes est un concept depuis longtemps instauré. Vernier, dans le canton de Genève, fera office de projet pilote. Image: Chris Blaser/Tamedia

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A quelques jours de la soirée d'information du 27 novembre sur le projet pilote police-population – organisé par la police cantonale et soutenu par la mairie de Vernier – qui sera testé dans la commune, les habitants n'ont encore reçu aucune nouvelles de la commune. Une habitante s'inquiète: «Je regarde le site internet tous les jours, rien n'est signalé. Je ne sais même pas si la réunion aura lieu».

Le conseiller administratif en charge de la sécurité à Vernier Thierry Apothéloz avait pourtant déclaré à la Tribune de Genève (voir l'article en relation) que la communication autour de la soirée «se fera par voie d’affichage, sur le site internet de la ville de Vernier et par un courrier aux quelques 200 familles représentées par les députés de l’opposition (ndlr: Christina Meissner et Thierry Cerutti)». Pourtant, à trois jours ouvrables de la réunion, il n'en est rien.

La soirée aura-t-elle lieu? «Oui, assure le porte-parole du département de la sécurité Laurent Forestier, la séance aura bien lieu le 27 novembre à 20h». Il ajoute que les courriers destinés au groupe d'habitants concernés «ont été signés ce jeudi après-midi et sont partis en courrier A. D'autres partiront encore vendredi».

Pourtant, Thierry Apothéloz indique que «les choses ont changé» depuis ses déclarations sur la communication. Tout d'abord, la séance d'information du 27 novembre n'est plus ouverte à tous, «mais seulement au groupe d'habitants ayant fait partie des démarches auprès du département de la sécurité», soit les 200 familles mobilisées par Christina Meissner et Thierry Cerutti. En revanche, «deux soirées d'information supplémentaires publiques sont prévues en janvier et en février 2013 à Vernier», annonce le socialiste. «L'affichage et la mise en ligne de l'information concernant la soirée du 27 novembre ne sont donc plus impératifs», conclut le conseiller administratif.

Pourquoi avoir tant tardé à envoyer le courrier? Si quelques habitants, alimentant les tensions palpables entre le conseil administratif de la ville et quelques députés UDC et MCG, accusent le socialiste de «freiner à dessein le projet PoPul», Thierry Apothéloz explique que le retard d'envoi s'explique en raison de calendriers difficiles à concilier: «Il a fallu trouver le temps de se voir avec la cheffe de la police.» (TDG)

Créé: 22.11.2012, 18h26

Articles en relation

Projet PoPul: couac entre la police et Vernier

Sécurité Le Département de la sécurité omet d'informer officiellement la commune de Vernier d'un projet Police-Population commun à tester prochainement. Plus...

Vernier pourrait tester le concept vaudois Police-Population

Sécurité publique Ulcérés par une «vague infernale de cambriolages» cet été, des habitants disent avoir convaincu Pierre Maudet. Premières mesures en novembre? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Sortie du livre 'Sodoma, enquête au coeur du Vatican'
Plus...