Pierre Maudet: «Je vous concède que c’est totalement indigne»

Affaire MaudetInterrogé par la justice, Pierre Maudet revient sur son rôle pour «arranger» le témoignage d’Antoine Daher.

Pierre Maudet.

Pierre Maudet. Image: FRANK MENTHA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Vous évoquez le fait que juste avant la première audition d’Antoine Daher, je lui ai adressé un message d’encouragement et juste après, un message de félicitation. Vous me demandez comment je peux, en tant que chef du département en charge de la Police et des liens avec la Justice, encourager une personne à mentir et la féliciter de l’avoir fait. J’admets que c’est inadéquat. A la réflexion, je concède que c’est totalement indigne.»

«Intervention peu banale»

Lue à la "Tribune de Genève" par un tiers, cette analyse est celle du magistrat Pierre Maudet, qui juge ses propres agissements. Jusqu’ici, l’élu PLR n’avait jamais vraiment qualifié ses propres actes. On sait désormais ce qu’il en pense. Poussé par les procureurs, qui semblent l’aiguillonner, il se désavoue. Cette intervention figure dans un procès-verbal d’une audition de l’intéressé par le Ministère public à la fin de septembre. Son existence est confirmée: «J’ai effectivement connaissance de cette intervention du magistrat lors de l’audience du 28 septembre à laquelle ni mon client ni moi-même n’avons participé», confirme David Bitton, avocat d’Antoine Daher. Qu’en penser? «Ce n’est pas à moi de porter un jugement, mais elle est à l’évidence peu banale», réagit l’avocat, qui poursuit: «M. Daher a été un trait d’union entre les uns et les autres dans cette affaire alors qu’il n’avait aucun intérêt financier ou politique en jeu. C’est un lampiste qui est très largement dépassé par la tournure que toute cette affaire a prise.»

Daher encadré

Tout tourne autour de la construction du mensonge entourant le voyage du magistrat Pierre Maudet à Abu Dhabi. Mis sous pression par la Justice, il a, avec son chef de cabinet, Patrick Baud-Lavigne, et l’entrepreneur Antoine Daher, «suscité» un hôte privé, Saïd Bustany, pour masquer la nature officielle du déplacement. Le problème, c’est que ce «mensonge originel», reconnu par le magistrat et dont il s’est excusé, en a entraîné un certain nombre.

L’apparition de Saïd Bustany a ainsi provoqué, à la fin de février 2018, la nécessité d’«arranger» le témoignage d’Antoine Daher, une des chevilles ouvrières du voyage, en vue de son audition par la Justice au début de mars. Le magistrat cantonal, inquiet et se demandant si son conjuré mesure vraiment l’importance de son rôle, l’entoure. Son soulagement à l’issue de l’audition délicate témoigne de son inquiétude, puisqu’elle le conduit à féliciter son ami libanais avec sa remarque désormais fameuse, «Well done, Old Chap». Inutile de dire qu’aujourd’hui, Antoine Daher regrette ses premiers témoignages et s’en veut d’avoir marché: «Je vous confirme que M. Daher a répondu aux procureurs dans un premier temps, et alors qu’il n’était pas assisté par un avocat, en ne disant pas la vérité sur l’identité de qui avait payé le voyage que l’on sait non pas de sa propre initiative, mais sur suggestion de Messieurs Maudet et Baud-Lavigne. Mon client n’a toujours pas compris l’intérêt qu’il y avait à ne pas dire immédiatement la vérité.»

Peur des policiers

D’autres éléments seraient évoqués en marge de cette audition. Ainsi on en apprendrait un peu plus sur les raisons ayant poussé les protagonistes à «faire le ménage» dans leurs boîtes mail au début de 2018, liquidant les messages mentionnant le voyage à Abu Dhabi. Patrick Baud-Lavigne et Pierre Maudet auraient craint des fuites provenant du service informatique de l’État ou de la police dont certains éléments entretiennent des relations tendues avec le département depuis longtemps. Questionné sur ces éléments, l’avocat de Pierre Maudet, Grégoire Mangeat, ne souhaite pas réagir pour l’instant. (TDG)

Créé: 14.01.2019, 15h23

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Manifs partout en Suisse
Plus...