Nouvelle pétition pour sauver les arbres à Pinchat

CarougeUne quarantaine d’essences, certaines bicentenaires, pourraient être abattues.

la seconde pétition émane de l’association AVEC les arbres.

la seconde pétition émane de l’association AVEC les arbres. Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il va être beaucoup question d’arbres ce jeudi soir au Conseil municipal de Carouge. Les élus sont saisis de deux pétitions. La première, déposée par le groupe Genève se construit à la tronçonneuse, a déjà fait couler beaucoup d’encre. Il s’agit d’empêcher l’abattage de 210 spécimens dans la forêt de Pinchat. Le Conseil administratif a déjà décidé de ne couper pour l’heure que trente arbres malades.

La seconde, munie de plus de 1700 signatures, est plus récente. Elle émane de l’association AVEC les arbres et s’attaque à l’abattage des vénérables chênes, séquoias et autres cèdres le long du chemin de Pinchat.

«Nous avons découvert le projet grâce à votre article du 16 septembre dernier, explique Anna Kohl, présidente d’AVEC les arbres. Pour nous, les arguments avancés ne sont pas convaincants. On ne fluidifiera pas le trafic en élargissant le chemin de Pinchat et, en conséquence, en coupant plus d’une quarantaine d’arbres, dont des chênes au moins bicentenaires qui composent une magnifique allée. Car la circulation demeurera bouchée à l’approche du Rondeau de Carouge.» Anna Kohl relève aussi que «cette façon de faire est absurde en fonction de l’urgence climatique. Ici, on va couper des arbres pour améliorer le trafic automobile. C’est un non-sens! Plutôt que d’élargir la route, pourquoi ne pas imaginer un système de navettes plus fréquentes? Par ailleurs, on a investi des centaines de millions dans le Léman Express, mais on n’attend pas de connaître son impact sur la circulation routière pour prendre une telle décision. Quant à la future piste cyclable, on pourrait très facilement revoir son tracé, selon nous.»



Lire aussi: Une pétition conteste l'abattage de 210 arbres dans la forêt de Pinchat



L’association assure qu’elle ne s’oppose pas aux projets de densification immobilière prévus dans ce secteur à cheval entre les communes de Carouge et de Veyrier. «Au contraire, nous cherchons le dialogue et nous voulons être associés à la recherche de solutions constructives, précise sa présidente. Raison pour laquelle nous souhaitons que notre pétition soit renvoyée en commission, afin de pouvoir être entendus. Une pétition identique a été déposée devant le Conseil municipal de Veyrier, qui devrait la traiter au mois de mars, nous a-t-on dit.»

Mais il y a urgence, car le lendemain du dépôt de la pétition, des membres de l’association ont constaté que des relevés ont été entrepris sur les arbres de l’allée. «On voit venir le coup des arbres malades qu’il faut absolument abattre», craint Anna Kohl.

Créé: 22.01.2020, 17h08

Articles en relation

Abattages à Pinchat: la pétition a été déposée

Carouge Malgré la volte-face de l’Exécutif, les opposants aux coupes d’arbres dans la forêt veulent être entendus. Plus...

Abattage d'arbres à Pinchat: l’Exécutif carougeois revient en arrière

Polémique Le Conseil administratif veut éviter toute «récupération politique» à deux mois des élections municipales. Plus...

Une pétition conteste l'abattage de 210 arbres dans la forêt de Pinchat

Carouge Le texte fait suite à une délibération votée par une courte majorité du Conseil municipal en décembre. La coupe s'inscrit dans le cadre de l'entretien des bois carougeois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Menacé par des explosifs, le village de Mitholz sera évacué dix ans
Plus...