Nouvel horaire TPG: qui perd et qui gagne?

Transports publicsDes fréquences sont réduites suite à la votation sur les baisses de tarifs. Mais il y a aussi des améliorations dès ce dimanche.

Image: TPG

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le dernier acte de la votation de mai 2014 sur les tarifs des TPG se joue dimanche, avec l’entrée en vigueur du nouvel horaire. Pour compenser le manque à gagner que leur a causé la baisse du prix des billets votée par le peuple et qui est entrée en vigueur il y a un an, les Transports publics genevois réduisent la fréquence de certaines lignes, notamment des trams. «Nous avons dû prendre des mesures d’efficience, explique la porte-parole des TPG, Isabel Pereira. La baisse des tarifs n’a pas eu le résultat escompté par ses partisans, puisque la clientèle n’a pas vraiment augmenté. Cela a surtout eu pour effet que davantage d’usagers prennent l’abonnement annuel au lieu du mensuel.»

Changement controversé

Il s’agit également, pour limiter les retards, d’adapter les horaires à la réalité des temps de parcours mesurés sur le réseau.

L’ATE (Association transports et environnement) a bondi à l’annonce des nouveaux horaires hier. Elle réclame l’arrêt immédiat des baisses de prestations, qui diminuent l’attractivité des transports publics, et demande au contraire le développement de l’offre. «L’initiative 146 sur les tarifs TPG a bon dos, dénonce le président de la section genevoise de l’ATE, Thomas Wenger. Le Conseil d’Etat veut punir la population pour avoir voté ce texte. Il devrait plutôt dégager des moyens pour les TPG en fixant des priorités budgétaires, par exemple au détriment d’une énième étude sur la traversée du lac.»

Du côté de l’Avivo, qui avait lancé l’initiative 146, on rejette aussi la responsabilité sur le gouvernement: «Le manque à gagner des TPG ne vient pas de notre initiative, mais de la baisse de 40 millions de la subvention de l’Etat, décidée avant la votation sur les tarifs», accuse le président de l’association des retraités, Jean Spielmann. Le Département de l’environnement, des transports et de l’agriculture (DETA) n’a pas souhaité réagir à ces accusations, nous renvoyant à sa réponse écrite faite à ce propos à l’ATE, en octobre. Le conseiller d’Etat Luc Barthassat arguait de la situation financière difficile du Canton et rappelait qu’il allait proposer d’augmenter les tarifs TPG à la fin de 2016.

Mais il n’y a pas que des mauvaises nouvelles dans l’horaire 2016 des TPG. Tour d’horizon des nouveautés.

Les nouveautés

La principale péjoration concerne les trams. En semaine, un horaire «heures creuses» est introduit sur toutes les lignes entre 9 h et 16 h, lorsque la fréquentation est moindre. Il faut ainsi attendre une ou deux minutes de plus entre deux passages. Les cadences des trams 12 et 18 sont également revues à la baisse le samedi (entre trente secondes et cinq minutes d’attente supplémentaire), sauf l’après-midi pour le 18 (trois minutes de moins à attendre). Le nombre de bus diminue aussi en semaine de 19 h à 21 h sur douze lignes (voir l’infographie).

Les campagnards et les noctambules (lire ci-contre) sont les principaux gagnants du nouvel horaire. Aux heures de pointe, la fréquence des lignes E et G s’améliore de trois à quatre minutes. Sur la ligne L, une course est ajoutée le matin au départ d’Avusy. La cadence des lignes 8 et 21 s’accélère aussi de trente secondes entre 9 h et 16 h, ainsi qu’aux heures de pointe du soir pour le 8. Enfin, le samedi de 16 h à 19 h, dix lignes passant par le centre-ville gagnent trente secondes.

Le U débarque à Versoix

A Versoix, une nouvelle ligne est inaugurée demain, la U, entre Richelien et Chavannes-des-Bois (VD). Elle est financée entièrement par ces deux communes. D’autres changements interviennent aussi après-demain. Sur tout le réseau, l’horaire de vacances du samedi est supprimé. Les horaires seront dorénavant les mêmes tous les samedis de l’année. De plus, le parcours du bus 54 est modifié, avec des arrêts supprimés ou déplacés. Cela affecte aussi le 57, dont le terminus à la ZIMEYSA est transféré 600 mètres plus loin. A la gare de Cornavin, les bus V et Z ne partent plus du côté place de Montbrillant, mais devant la porte principale de la gare, sur la place de Cornavin. Afin de faciliter les recherches d’itinéraires sur Internet ou sur smartphone, une cinquantaine d’arrêts change de nom (lire notre édition du 5 décembre). Enfin, un numéro de téléphone gratuit (00800 022 021 20) sera ouvert le 14 décembre pour toutes les informations des TPG.

Davantage de bus la nuit

L’offre nocturne des Transports publics genevois (TPG) est accrue le week-end. Davantage de bus circuleront dorénavant les nuits de vendredi et samedi soir. A partir du 18 décembre, les bus 1, 10 et 11 poursuivent leur service jusqu’à environ 2 h 30 du matin, avec un bus toutes les trente minutes. Cela porte sur l’ensemble du parcours du 10 et du 11, mais seulement de la gare de Cornavin au Jardin botanique pour le 1. En tout, il y a désormais 15 lignes nocturnes urbaines. Le parcours de certaines d’entre elles est modifié: le 2 va jusqu’à Cressy, le 6 circule entre Vernier et Rive et le 7 entre Le Lignon et Rive. Pour les Noctambus régionaux, le départ de la ligne NC en direction de Vernier et La Plaine est déplacé à l’arrêt Cirque. Commugny est desservi par la ligne ND au lieu de la NT, et les tracés des lignes NT et NV sont modifiés. (TDG)

Créé: 10.12.2015, 20h58

Dossiers

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...