Meurtre d’Onex: il aurait tué une retraitée pour une «touchette» sur sa voiture

JusticeLe prévenu a dit s’être disputé avec l’aînée dont le cadavre a été retrouvé lundi.

L'ainée vivait dans cet immeuble.

L'ainée vivait dans cet immeuble. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Comment l’homme accusé d’avoir tué B., sa voisine de 73 ans, dans la nuit du 5 au 6 février 2015 à Onex, explique-t-il son geste? Après deux jours d’audition du prévenu cette semaine, on y voit enfin plus clair. Selon nos renseignements, cet ouvrier portugais explique s’être disputé avec la victime pour une «touchette» sur sa voiture. Un dommage bénin de carrosserie qui aurait mis en colère le suspect et qui l’aurait conduit à pousser la retraitée. Cette dernière a chuté contre le montant d’un lit et est décédée. Le lendemain, l’homme s’est débarrassé du corps dans une forêt en France. La dépouille n’a été retrouvée que lundi dernier à Nantua après deux ans d’enquête.

Le jour du drame, tel que relaté par le détenu, l’aînée a emprunté l’Opel du prévenu. Une voiture que ce dernier avait d’ailleurs rachetée quelques mois plus tôt à B. La journée du 5 février, la retraitée va à l’UBS, retire 40 000 euros et rentre à Onex. C’est durant une manœuvre qu’elle aurait provoqué ce dégât somme toute anodin. Elle se rend en fin de journée chez B. pour lui rendre les clés de la voiture et faire part de l’incident. Le voisin, un taiseux aux yeux bleus qui est à la fois son confident, son homme à tout faire et son aide-jardinier, descend voir la «marque».

Manifestement très soigneux avec ses voitures – il possède aussi une Mercedes – il accuse le coup. Il remonte chez lui avec B. Ils discutent de l’épisode autour d’un verre de porto. Soudain, il s’emporte. Selon ses dires, il n’a jamais eu de précédents violents avec sa voisine. Mais ce soir-là, le ton monte. Il la bouscule.

Survient alors le drame. «Elle a perdu connaissance, a cessé de respirer et il n’y avait pas de sang», raconte-t-il au procureur Endri Gega. Qui lui a demandé pourquoi, alors qu’il évoque un accident, ne pas avoir appelé les secours? «Je ne sais pas. J’étais en panique (…) Je ne lui voulais pas de mal.» Cette nuit-là, «après avoir gambergé durant des heures», il a descendu le cadavre dans le coffre de l’Opel. Il est ensuite parti travailler.

A son retour, il a déplacé la dépouille qu’il a mise cette fois dans le coffre d’un autre de ses véhicules, une VW. «Car sur l’Opel il y avait des plaques qui n’étaient pas en règle pour passer la frontière», explique une source proche du dossier. Il s’est rendu ensuite en France voisine sur la route qu’il emprunte régulièrement pour aller rendre visite à sa sœur. Là, il a roulé sur un chemin forestier, non loin de Nantua. Il a repéré un précipice et y a jeté la dépouille de la malheureuse. Après ses aveux mercredi, il a contesté avoir fait une reconnaissance préalable du site où les enquêteurs ont fait la macabre découverte lundi. Avocat du prévenu, Me Eric Beaumont confirme ce récit, «durant lequel mon client a pleuré et regretté son geste».

Reste qu’au lendemain du drame, le prévenu a eu un comportement suspect. Il a notamment retiré de l’argent avec la carte de la défunte et aurait mandaté quelqu’un pour effectuer d’autres prélèvements (8000 francs au total). Il est aussi suspecté d’avoir empoché les 40 000 euros, introuvables à ce jour. (TDG)

Créé: 18.03.2017, 08h59

Articles en relation

Meurtre d'Onex: le suspect raconte son crime

Genève Rebondissement dans la disparition d’une retraitée en 2015. Le suspect arrêté à l’époque est passé aux aveux Plus...

Aînée disparue à Onex: sa sœur sera plaignante

Justice La défense de l’homme suspecté du meurtre de la retraitée voulait écarter sa parente de la procédure. Plus...

Aînée disparue: La police enquête aux Cheneviers

Enquête La justice refuse de libérer le suspect. Révélations sur les faits à Genève et les saisies au Portugal. Plus...

Aînée disparue: la piste criminelle se précise

Onex Un homme, sous les verrous, est suspecté d’avoir volé, séquestré, voire tué une femme de 73 ans Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Scrutin annulé: Pagani vilipendé
Plus...