Metallica offre plus de 20 000 francs pour les sans-abri genevois

GénérositéAvant leur concert, les rock stars ont versé 1 franc par spectateur à l’association Carrefour-Rue.

Les trois collaborateurs de Carrefour-Rue (au centre), entourés des quatre membres du groupe californien.

Les trois collaborateurs de Carrefour-Rue (au centre), entourés des quatre membres du groupe californien. Image: LDD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur la photo, le profane ne saurait distinguer la rock star du travailleur social. Car ils ont posé ensemble, juste avant le concert. Les quatre membres du groupe Metallica entourent trois responsables de Carrefour-Rue, l’association genevoise qui vient en aide aux sans-abri. Une belle image pour la remise d’un chèque: 20 900 francs offerts peu avant que le concert ne débute, mercredi soir, dans les loges de l’Arena. Pourquoi cette somme? Quelques minutes avant que le show monumental ne fasse vibrer la Halle 6, 20 900 billets avaient été vendus. Et le groupe s’était engagé à verser 1 franc par spectateur.

«Incroyable, magnifique, extraordinaire». Quand on les joint au lendemain de leur soirée, les responsables de Carrefour-Rue peinent encore à trouver les mots pour qualifier le geste des Californiens. «D’autant que ce sont eux qui ont fait les démarches», appuie Yann Aebersold, travailleur social et responsable «terrain» au sein de Carrefour-Rue. Pour son collègue Pascal Jenny, la soirée est d’autant plus mémorable que «les membres du groupe se sont montrés réellement intéressés par ce que nous faisons. Ils nous ont reçus avec humilité. Ce sont de bonnes personnes».

Ce soutien n’a rien d’improvisé. Il y a environ quatre semaines, l’organisateur du concert prend contact avec l’association qui tient notamment le refuge La Coulou. «Il nous a informés que Metallica souhaitait faire un don à une association qui œuvre pour les sans-abri dans notre ville», raconte Yann Aebersold. Michael Drieberg, patron de la société organisatrice du concert Live Music, a alors présenté les activités de Carrefour-Rue à la grosse production qui entoure Metallica.

Quatre semaines plus tard, alors qu’il a été demandé à l’association genevoise de ne pas communiquer avant le don, Yann Aebersold et ses collègues sont invités dans les loges et peuvent enfin faire connaître le geste des rock stars. «Nous sommes libres d’utiliser l’argent comme nous le souhaitons. Cette somme va beaucoup nous aider puisque notre budget dépend pour moitié de dons», se félicite le travailleur social. «Au-delà du montant important, nous sommes vraiment fiers, poursuit-il. C’est un geste important aux yeux des gens que nous aidons: ils se sentent valorisés. Metallica s’intéresse à eux!»

Les collaborateurs de l’association étaient également invités à suivre le concert, après avoir été reçus par les artistes dans les coulisses. «Contrairement à mes collègues, je n’étais pas forcément un fan de leur musique, relève Yann Aebersold. Mais le show était génial.»

Créé: 12.04.2018, 15h46

Articles en relation

Metallica à Palexpo, les petits plaisirs du gigantisme

Critique Satisfaction visuelle, déception musicale: il y avait de quoi se divertir mercredi lors de la grande kermesse metal. Plus...

Metallica, le monstre débarque à Palexpo

Musique Pour son concert mercredi à Genève, la légende du thrash californien déploie un dispositif monumental: 22'000 personnes sont attendues autour d’un «ring» central. Plus...

A Palexpo, Metallica forgera un record

Concert En avril 2018, le quartette de thrash metal s’offrira Palexpo comme unique date suisse, avec 20'000 fans sous le même toit. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.