Maudet-Pelizzari: désunis dans l’opposition à l’initiative contre l’immigration de masse

Votations du 9 févrierLe ministre prévoit de prendre de nouvelles dispositions pour mieux contrôler le marché du travail genevois. Sans convaincre le syndicaliste.

Pierre Maudet, ministre de l'Economie, et Alessandro Pelizzari, secrétaire régional du syndicat UNIA.

Pierre Maudet, ministre de l'Economie, et Alessandro Pelizzari, secrétaire régional du syndicat UNIA.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseiller d’Etat Pierre Maudet, responsable de la sécurité et de l’économie, et Alessandro Pelizzari, secrétaire régional du syndicat UNIA, croisent le fer sur l’initiative contre l’immigration de masse soumise au peuple le 9 février. S’ils y sont tous deux opposés, ils divergent sur l’état du marché du travail à Genève et sur les mesures à prendre pour mieux contrôler le marché. Mais tous deux affirment que le contingentement des travailleurs immigrants, tel que proposé par l’UDC, aurait des effets pervers pour le marché du travail suisse et genevois.

Pierre Maudet prévoit toutefois de prendre de nouvelles dispositions pour mieux contrôler les écarts sur le marché du travail genevois. Qui ne conviennent pas forcément à au syndicaliste Pelizzari. Voir notre vidéo et lire le face à face complet dans nos éditions payantes.

Développements dans nos éditions imprimée, électronique et iPad.

(TDG)

Créé: 22.01.2014, 17h33

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève des jeunes pour le climat
Plus...