Les voitures seront interdites sur la place Cornavin

AménagementTout le périmètre de la gare sera repensé pour faire face à la hausse du trafic des voyageurs. Un chantier qui culminera en 2024.

Une vision de la place de Montbrillant, à l’arrière de la gare, depuis la Servette. Il est prévu de réaliser une galerie couverte tout le long du bâtiment.

Une vision de la place de Montbrillant, à l’arrière de la gare, depuis la Servette. Il est prévu de réaliser une galerie couverte tout le long du bâtiment. Image: Guillermo Vazquez consuegra arquitecto et FRAR Architectes SA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La place de Cornavin a complètement changé. Les voitures ont disparu et les taxis sont enterrés. Les voyageurs traversent la gare dans des couloirs élargis et trouvent facilement le bon arrêt de bus. Des arbres ont été plantés et on peut même boire un café tranquille sur la place. Un rêve? Non. C’est ainsi que doit se présenter le périmètre de la gare d’ici à quelques années.

Cette vision prend la forme d’un plan directeur de quartier, mis en consultation publique jusqu’au 26 février. Ensuite, le Conseil municipal de la Ville devrait l’avaliser. «Nous espérons qu’il le fera ce printemps, avant la fin de la législature, pour profiter de la connaissance du dossier qu’ont les élus en place», note Xavier de Rivaz, qui pilote le projet pour la Ville de Genève. Puis les choses vont s’accélérer car le chantier n’attendra pas.

Ce chambardement répond à l’extension de la gare Cornavin, attendue pour 2031. Les CFF vont ajouter deux voies derrière celle-ci, à vingt mètres de profondeur. De quoi répondre au trafic croissant, qui dépassera 100'000 voyageurs par jour. Il faut rendre les cheminements plus efficaces, sinon c’est le chaos. Et débarrasser la place de tout ce qui l’encombre, sinon c’est la déprime. Voici ce que prévoit le plan.

Les voitures exclues

Les voitures sont exclues de la place de Cornavin, ce qui coupe le transit. Une révolution, certes, mais conforme à ce que les Genevois ont voté: la priorité des transports publics au centre, et les voitures qui le contournent via une moyenne ceinture. Le trafic en provenance du pont de la Coulouvrenière remonte donc la rue Voltaire et file vers l’avenue Wendt. Celui qui vient de la rue de Lausanne peut, c’est une nouveauté, descendre la rue des Alpes pour rejoindre Chantepoulet.

À l’arrière de la gare, la place de Montbrillant est, elle aussi, fermée au trafic. La station de taxis est déplacée dans le parking souterrain. Sur la place, il ne reste que les trams, les bus, les piétons et les vélos.

Des passages plus nombreux

Pour le confort des piétons, on améliore les passages entre l’avant et l’arrière de la gare, et on les rend moins sordides. Celui de la Servette est élargi de onze mètres et abrite un arrêt de bus digne de ce nom. Celui des Alpes est agrandi, avec des accès directs aux quais. On crée encore des circulations derrière le bâtiment des Arts appliqués.

Ces passages réduisent la coupure que forme Cornavin entre les quartiers. Ils permettent aussi aux voyageurs en bout ou queue de train de rejoindre la ville sans passer par l’entonnoir de la gare.

Des arrêts de bus simplifiés

Le périmètre compte aujourd’hui une pléthore d’arrêts de bus, on s’y perd. Demain, il n’y en aura que trois. Les deux arrêts de tram actuels, ainsi que la station sous le passage de la Servette. L’usager des TPG y gagne en clarté.

Autre nouveauté. Les voies de tram sur le boulevard James-Fazy sont déplacées sur la rue des Terreaux-du-Temple. Ce regroupement permet d’améliorer la gestion des carrefours.

Des vélos dans les parkings

Pour éviter le stationnement sauvage des cycles, plusieurs vélostations souterraines sont réparties sur le site. Pour l’heure, 2500 places sont prévues. On en trouvera aussi dans le parking aux voitures, qui perdront des places. L’ouvrage ne sera plus accessible que du côté Lausanne.

Une place embellie…

Bien sûr, tout ceci devrait être plus beau. La place devrait être moins encombrée, la pergola qui abrite l’arrêt de tram sera démolie et remplacée par une marquise plus légère. Les images du projet montrent même des terrasses de café.

À l’arrière, la place de Montbrillant sera piétonne. Sur toute sa longueur, un grand avant-toit sera construit, histoire d’offrir un abri aux piétons et une façade à l’arrière du bâtiment. La rue des Gares, toute pentue, sera comblée, ce qui intégrera l’Ilôt 13 à l’ensemble.

… et des arbres

Des arbres seront plantés, surtout aux abords de la basilique Notre-Dame, un des rares endroits où le sous-sol s’y prête. Ici, on prévoit des fosses de 100 m3 par arbre, de quoi accueillir de grands spécimens.

Des délais à tenir

Ce programme doit tenir ses délais, et ils sont serrés. Les CFF vont commencer la construction des deux voies souterraines en 2024. L’arrière de la gare sera alors en travaux. Il faut donc aménager la place de Cornavin d’ici là.

La fermeture au trafic est prévue après la mise en service de la moyenne ceinture et de la fluidification des quais, à savoir à la fin 2021 pour la place Montbrillant et 2023 pour la place Cornavin. Le basculement des lignes de tram sur les Terreaux-du-Temple est agendé entre la mi-2023 et la fin de 2024. Il est aussi envisagé de fermer le bas de la rue de Lyon au trafic automobile, afin de faciliter le passage d’un bus efficace vers Vernier.

Tous ces travaux, qui s’étaleront sur près de dix ans, sont estimés à 280 millions de francs, répartis entre la Confédération, le Canton et la Ville de Genève selon une clé de répartition à définir. Le coût de l’extension de Cornavin est, lui, fixé à 1,4 milliard de francs. Son financement est déjà assuré.

Créé: 13.02.2020, 17h31

Sondage

Le futur aménagement de la gare et de ses alentours exclura le trafic automobile sur la place de Cornavin. Cette option vous satisfait-elle?





Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Moubarak
Plus...