Les prostituées françaises s’exilent à Genève

SociétéLa France va sanctionner les consommateurs de sexe tarifé. Les premiers effets se font déjà sentir dans le canton.

Les Françaises Maria* (à g.) et Brenda* (à d.), rencontrées hier au Venusia, viennent tout juste d’arriver à Genève. Elles fuient l’insécurité et veulent gagner de l’argent rapidement.

Les Françaises Maria* (à g.) et Brenda* (à d.), rencontrées hier au Venusia, viennent tout juste d’arriver à Genève. Elles fuient l’insécurité et veulent gagner de l’argent rapidement. Image: Steeve Iuncker Gomez/Tribune de Genève

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vote historique hier en France. Les députés ont adopté une loi visant à sanctionner les clients des prostituées, et abrogé du même coup le délit de racolage passif institué en 2003 par Nicolas Sarkozy. Les consommateurs de sexe tarifé se trouvent désormais en ligne de mire. Quant aux filles, elles pourront bénéficier de mesures d’accompagnement social et professionnel si elles souhaitent renoncer à leurs activités. Une enveloppe de 20 millions d’euros par an (24 millions de francs) financera ce «parcours de sortie de la prostitution». Le Sénat doit encore avaliser le texte. Mais on n’a pas attendu cette loi pour en observer les effets de ce côté-ci de la frontière.

(A voir: Vos réactions en vidéo)

Depuis quelques jours, elles sont plus nombreuses à frapper aux portes des salons de massage et agences d’escort girls genevois, selon plusieurs sources. Autre nouveauté: des filles toujours plus jeunes sautent le pas.

Les Françaises constituent actuellement 20 à 25% des prostituées et figurent dans le trio des nationalités les plus représentées. Des chiffres livrés par la police genevoise, qui recense 6000 personnes, dont la moitié serait en activité. Plutôt un millier, estime pour sa part Aspasie, l’association genevoise d’aide aux travailleuses et travailleurs du sexe. La lutte accrue contre la prostitution depuis dix ans en France semble avoir déjà poussé les professionnelles à venir tenter leur chance à Genève.

La nouvelle loi française pourrait bouleverser l'activité en zone frontalière. Actuellement, les prostituées profitent des loyers moins élevés tout en attirant une clientèle genevoise aisée. Les tarifs pratiqués par les professionnelles annemassiennes sont attractifs. «La prestation d’une heure est moins chère ici, précise Isabelle. A Genève, d’après mes clients, ma prestation est plutôt à 250 francs.»

Mais la proximité de Genève a aussi son revers. La pénalisation des clients pourrait refroidir les Genevois, voire inciter les Français à venir en Suisse. «Dans un premier temps, les Genevois vont être un peu plus frileux. Ce qui pourrait obliger les filles à baisser leurs tarifs. Mais les habitudes reprendront le dessus», soutient Isabelle.

* Prénoms d’emprunt

Développement dans nos éditions payantes du jeudi 5 décembre

Créé: 05.12.2013, 07h18

Articles en relation

Prostitution: doit-on pénaliser les clients?

Débat en Ville Alors que le thème agite les pays voisins, des élus helvètes soulèvent la question de la prohibition du sexe tarifé. Quelle solution pour protéger au mieux les prostituées? Présidente du syndicat des travailleuses et travailleurs du sexe, Angelina a débattu de la question avec François Bachmann, vice-président du Parti évangélique suisse Plus...

Le commerce du sexe sous la pression de l'urbanisation

Lausanne Des centaines d'habitants vont peupler le quartier chaud de Sévelin-Sébeillon. L'exercice de la prostitution va, dans un premier temps, y être restreinte. Avant de disparaître? Plus...

Un salon de massage met en émoi un quartier de Versoix

Conflit de voisinage L’ouverture d’un lieu de prostitution en zone villas crée des nuisances. Excédés, des voisins témoignent. Plus...

Prostitution en salons de massage: six Chinoises écrouées

enquête La police genevoise a fermé deux salons de massage à Genève et au Grand-Lancy. Six personnes ont été arrêtées. Plus...

«Les proxénètes mettent les prostituées en coupe réglée »

Criminalité Les débats sur la prostitution en Europe trouvent un écho aussi en Suisse où plusieurs changements à la loi sont étudiés. Retour sur le rapport de la Fedpol qui décrit les conditions de travail des prostituées. Plus...

Sondage

Pénaliser le client des prostituées permettra-t-il l'abolition de la prostitution?





Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...