Les Géantes ont fait leurs adieux sur les eaux

Spectacle de rueAprès trois jours de communion poétique, les créatures de Royal de Luxe ont pris congé des Genevois. Elles ont suscité une intense ferveur populaire.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Trois jours durant, leurs semelles déraisonnables ont tracé leur chemin poétique sur le pavé genevois. Et laissé une empreinte impérissable dans l’âme de ceux qui ont accompagné leur marche. La Grand-Mère et la Petite Géante ont tour à tour dansé, trottiné, rêvé, en prodiguant leur bienveillance à la ville et à ses habitants. Elles ont dit des fables, bu du whisky, pris une douche, été vaillantes sous la pluie et commis d’homériques pipis sur la chaussée.

Hier, le colossal duo a paradé une ultime fois en musique sur les quais, escorté de sa sarabande de Lilliputiens (lire ci-contre, à gauche). Des tambours ont scandé ce cortège final, juchés sur le toit de voitures empilées les unes sur les autres – les seules visibles sur les bords du lac en ce 1er octobre, date de la 4e édition de la «Journée sans ma voiture» – tandis que les confettis pleuvaient et qu’un camion-citerne arrosait un parterre d’hommes et de femmes vêtus de noir, comme autant de pleureuses.

A la rue Pierre-Fatio, les immenses créatures ont regagné leur lit et posé tranquillement leur tête sur des oreillers affectueusement tapotés par leurs valets en livrée rouge. Puis, pour la dernière fois à Genève, elles ont clos leurs grands yeux tendres. Conduites à l’horizontale sur le pont du Mont-Blanc (câbles obligent!), elles ont gagné la rotonde adjacente, où des grues les ont déposées sur de vastes barges, pour leur dernier voyage. C’est entourées de leurs fidèles pages au garde-à-vous et sous les applaudissements et les saluts d’un public foisonnant et ému que l’aïeule vénérable et l’espiègle fillette se sont éloignées du rivage, dans une épaisse brume de fumigènes. Enfin, les Géantes se sont doucement évanouies du tableau de la rade, laissant le Jet d’eau, le ballet routinier des mouettes et leurs admirateurs orphelins de leur fascinante présence.

850 000 spectateurs en liesse

L’heure est au bilan, et il s’avère dans l’ensemble très positif. «Genève a réussi à organiser un événement populaire incroyable, le plus grand jamais orchestré en Suisse, s’est enthousiasmé Jean Liermier, directeur du Théâtre de Carouge et initiateur du projet. Les services de la Ville et du Canton ont magnifiquement collaboré en termes de mobilité et de sécurité et les bénévoles de l’Association pour la venue des Géants à Genève ont soulevé des montagnes!» De fait, la manifestation s’est déroulée sans heurts et dans la liesse. Selon la police, vastement déployée pour l’occasion, près de 850 000 personnes, venues parfois de loin, ont assisté à ce spectacle hors norme.

Le bouleversement provoqué par le séjour des titans de la compagnie Royal de Luxe a évidemment fait grincer quelques dents, notamment parmi les automobilistes (lire ci-contre, à droite), le bouclage de nombreuses rues ayant produit des bouchons plus formidables que d’ordinaire. «Forcément, on a chamboulé la ville, ça bouscule les habitudes, a déclaré Sami Kanaan, conseiller administratif aux commandes de la Culture. Mais c’était incroyable de voir une Genève souriante et festive, à la reconquête de l’espace public dans une magnifique émotion partagée!» Sûr que derrière le mur de Planck, deux êtres interminables opinent du chef en souriant. (TDG)

Créé: 01.10.2017, 21h44

Articles en relation

Ces hommes sans qui les Géantes ne sont rien

Saga des géants Quatre-vingt Lilliputiens sont nécessaires aux deux créatures gigantesques pour bouger. Une trentaine ont été engagés à Genève. Plus...

Revivez la deuxième journée des Géants à Genève

Evénement Sur notre site, nous vous emmenons sur les traces de la petite Géante et de la Grand-Mère. Plus...

Grand-Mère soulage son peton et sa vessie

Saga des Géants Samedi après-midi, après sa sieste, l'auguste vieille dame a arpenté le quai Gustave-Ador. Elle y a pris un bain de pieds. Plus...

Aucune mission n'est impossible pour la Grand-Mère Géante

La saga des Géants La marionnette s'est élevée dans les airs pour sauter par-dessus le pont Charles-Galland. Colossal! Plus...

Une ville métamorphosée pour accueillir les Géants

Reportage Klaxons en périphérie et marche à pied au centre, Genève vit sa deuxième journée avec les Géants. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Inquiétude chez les employés de TAmedia
Plus...