Les 3000 logements des Cherpines sur la sellette

AménagementPlan-les-Ouates et Confignon votent ce mardi soir sur le Plan directeur de quartier, une étape fatidique.

Les derniers grands champs des Cherpines

Les derniers grands champs des Cherpines Image: Laurent Guiraud/Tribune de Genève

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il y a deux ans, à la suite d’une vive campagne politique, 56% des Genevois ont accepté d’urbaniser les Cherpines, cette vaste plaine agricole, située à cheval sur Confignon et Plan-les-Ouates. L’enjeu: créer 3000 logements. Ce mardi soir, ce projet passe son deuxième examen. Les deux communes concernées vont se prononcer sur le Plan directeur de quartier (PDQ).

Le processus avance à un bon rythme, quand bien même les deux communes avaient dit non au déclassement en 2011. «Les partenaires ont fait du bon travail et ils ont très bien joué le jeu», note Raphaël Crestin, chef de projet au Département de l’urbanisme.

Faire rentrer la nature

Quelle forme les immeubles auront-ils? Quelle hauteur? Nous n’en sommes pas encore là. Le PDQ ne fixe que des grands principes. Loin de la ville, le quartier n’en aura ni la forme, ni la densité. Mais proche de l’Aire, il mettra en valeur les aspects naturels des lieux. Le quartier sera par exemple traversé par des noues, soit des fossés plantés où s’écouleront les eaux de pluie en direction de la rivière. On fera aussi rentrer la nature entre les immeubles.

La partie dévolue principalement au logement (33 hectares) sera constituée de neuf pièces urbaines, soit des petits quartiers. Elles seront séparées par un réseau de rues qui reprennent la trame des voies agricoles existantes, mais élargies. A l’intérieur de ces pièces, des petites venelles, où la circulation sera presque interdite. La hauteur des immeubles oscillera entre quatre et huit niveaux. On construira moins dense et moins haut près de la rivière et des villas.

Une grande place jouera le rôle de centre du village, avec des commerces et des activités culturelles. Le tram y est attendu pour 2018. «Tout sera fait pour faciliter les déplacements à pied dans le quartier», assure Raphaël Crestin.

Développement dans nos éditions payantes (TDG)

Créé: 18.06.2013, 07h07

Articles en relation

Roger Deneys: Nouveau quartier des Cherpines, où est l’écoquartier ?

Les blogs de la Tribune Le candidat socialiste au Conseil d'Etat signe un réquisitoire. Le chardon épineux de la plaine de l'Aire va-t-il se rebeller? Plus...

Pour construire 1500 logements, l’Etat marie investisseurs et architectes

Caserne des Vernets Le départ de l’armée aux Vernets devrait permettre de construire du logement d’ici 2018. Plus...

Quinze ans pour sortir du champ de patates d'Ambilly

Logement Aux Communaux d’Ambilly, les premiers logements seront livrés à la fin de 2016, si les dernières embûches sont levées. Un projet emblématique des difficultés qu’il y a à bâtir dans le canton. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un mondial avec la meilleure équipe suisse de tous les temps
Plus...