Le sort du Pré-du-Stand sera tranché en novembre

Projet d’aménagementL’Entente a déposé son texte contre l’initiative du Cartel et de l’Asloca sur la Praille.

Pierre Vanek: «Nous avons récolté 6000 signatures dans les dix derniers jours.»

Pierre Vanek: «Nous avons récolté 6000 signatures dans les dix derniers jours.» Image: STEEVE IUNCKER-GOMEZ/ARCHIVES

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

9010 signatures. C’est le chiffre des paraphes déposés mercredi matin contre le projet d’aménagement du Pré-du-Stand, qui vise à déclasser un terrain en zone agricole au Grand-Saconnex pour créer notamment un pôle sportif, un centre de secours intercommunal et des surfaces commerciales. Il en faut 5250 pour faire valider le référendum.

Devant l’immeuble du service des votations, les auteurs du référendum, Ensemble à Gauche, les Verts, le MCG et Sauvegarde Genève, sont assez contents: «Nous avons récolté 6000 signatures dans les dix derniers jours», souligne Pierre Vanek. «Normalement, ces récoltes se font à la force du poignet. Ici, on ne s’est pas fait mal, le retour des listes par courrier était très fort.» Venu comme député et rapporteur de la minorité opposée au projet, le conseiller administratif Rémy Pagani pronostique par conséquent un succès en votation: «Le paysan qui aujourd’hui cultive les surfaces peut racheter des graines pour ces prochaines années.»

Pierre Vanek insiste: «De nombreuses raisons nous rendent optimistes: le soutien large allant des partis aux associations, l’émergence de la prise de conscience des enjeux climatiques, le doute évident du public face à un projet voulant construire des bureaux alors que tant d’autres sont déjà vides et le nom du promoteur, qui commence par Majid et finit par Khoury.» Jean Hertzschuh, président de Sauvegarde Genève, s’en prend ensuite aux «terrains de foot prévus dans un des coins du canton (ndlr: entre l’autoroute et l’aéroport) où l’atmosphère est la plus polluée». Enfin, le député Pierre Eckert (Verts) rappelle que son parti défend la souveraineté alimentaire, la proximité et au Grand-Saconnex a tenté sans succès de diminuer l’emprise du projet.

L’initiative PAV contestée

Quelques minutes auparavant, l’Entente a déposé son propre référendum. Muni de 7130 signatures, il attaque la loi reprenant l’initiative du Cartel intersyndical et de l’Asloca visant à transférer des terrains dont l’État est propriétaire dans le périmètre Praille Acacias Vernets à la Caisse de pension des fonctionnaires (CPEG) afin qu’elle y construise du logement. «Avec 6,8 milliards, le coût de ce projet est énorme, alors qu’il ne met en avant aucune réforme structurelle», souligne Jean-Luc Forni (PDC). L’élu estime en outre que la recapitalisation de la caisse sera trop lente pour ses besoins.

La dotation en terrains accroîtrait enfin la dépendance de la CPEG aux rendements immobiliers, ce qui serait contraire aux recommandations des professionnels de la prévoyance. S’il est validé, le référendum passera également en votation en novembre.

Créé: 13.03.2019, 15h15

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...