Le référendum contre la densification des zones à bâtir a abouti

Urbanisme«Le refus de la loi n'empêchera pas l'Etat de bâtir plus», estime Alain Burri, président de Stop Surdensification.

Alain Burri, président du comité référendaire Stop Surdensification.

Alain Burri, président du comité référendaire Stop Surdensification.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les propriétaires de villas, réunis dans une kyrielle d'associations et soutenus par l'UDC, le MCG et les Vert'libéraux, ont, sans surprise, récolté bien plus des 7000 signatures requises pour soumettre au vote des Genevois la loi sur la densification des zones à bâtir. La loi 10965 vise à augmenter les surfaces de planchers autorisées dans les nouveaux projets de construction à Genève.

Alain Burri, président du comité référendaire Stop Surdensification, qui déposera le référendum ce mercredi après-midi à la chancellerie, relève que de nombreuses signatures ont été récoltées aux Eaux-Vives et et aux Pâquis, des quartiers très denses, qui ne sont pas concernés par la nouvelle loi. «Les gens ont manifesté un certain ras-le-bol face au développement urbain, note-t-il. Ils ont sans doute profité de ce référendum pour s'opposer à la surélévation des immeubles.»

«Le refus de la loi n'empêchera pas l'Etat d''augmenter la densité là où la situation le permet ou l'exige, souligne Alain Burri. Ce que nous refusons, c'est la hausse généralisée et obligatoire des taux de densité prévue par la nouvelle loi.»

Le président de Stop Surdensification fait ainsi écho aux propos du chef de l'Urbanisme cantonal. Dans une interview accordée au journal Le Temps ce lundi, François Longchamp rappelle que la loi contestée émane du Grand Conseil [ndlr: la proposition initiale émane de députés PLR]. Le Conseil d'Etat pourrait vivre sans elle.

Le conseiller d'Etat indique que tous les plans de quartier récents dépassent déjà les minimaux actuels. La vieille ville de Carouge, rappelle le conseiller d'Etat PLR, est plus densément bâtie que la région des tours de la cité sarde, soulignant que la densité est une notion relative qui ne dit rien sur l'urbanisme ni sur la forme des immeubles. Le drame de Genève, ajoute le magistrat, c'est la médiocrité des constructions récentes dans les zones de développement.

Dans l'interview au Temps, François Longchamp défend la densification des zones à bâtir. Il constate que Genève devrait bâtir 2500 logements par année pour satisfaire aux engagements du canton dans le cadre du Grand Genève. «Or nous n'en avons construit que 1850 en 2012, notre record depuis trente ans, il y a une marge.» Et de conclure: «100'000 Genevois ont moins de 20 ans, c'est pour eux qu'il faut construire.»

(TDG)

Créé: 10.07.2013, 11h49

Dossiers

Articles en relation

L'UDC et le MCG combattent la densification des zones de développement

Logement Un référendum est lancé contre la loi favorisant la densification des constructions à Genève. Plus...

Des habitants dénoncent «le bourrage de la ville»

Aménagement Des associations condamnent la densification du centre-ville alors que la périphérie reste épargnée. Plus...

Les verts souhaitent accélérer l’urbanisation des zones agricoles déclassées

Urbanisme Le parti veut proscrire tous nouveaux projets de déclassements Plus...

Les zones de développement à Genève. (Cliquez sur l'image pour l'agrandir) Pour en savoir, plus on peut consulter le site de l'Etat de Genève.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Federer redevient Numéro 1 mondial
Plus...