Le patron des CFF sème la zizanie à Genève

MobilitéLes propos de Andreas Meyer au sujet de l’extension de la gare Cornavin ont fait bondir la conseillère d’Etat Michèle Künzler.

Genève, le 13 mars 2013. 

Point presse du Conseil d'Etat avec Michèle Kunzler.

Genève, le 13 mars 2013. Point presse du Conseil d'Etat avec Michèle Kunzler. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

« Le directeur des CFF fait pression de manière tout à fait inappropriée sur les autorités. Il est absurde de créer une tension sur un dossier qui avance tout à fait normalement. » C’est en ces termes que Michèle Künzler réagit aux déclarations du directeur général des CFF concernant l’extension de la gare Cornavin.

(Lire à ce sujet: Le patron des CFF met le futur ministre de la Mobilité sous pression)

Dans une interview parue dans la Tribune de Genève de mercredi, le patron de la régie fédérale Andreas Meyer rappelle que la variante en surface, qui suppose de raser le bas du quartier des Grottes, n’est pas oubliée. Et qu’elle pourrait resurgir faute d’un financement de la variante en souterrain.

« Il semble que les CFF aient oublié un élément essentiel, rétorque Michèle Künzler. Plus personne ne veut de la variante en surface. Car l’extension en souterrain est de loin la meilleure. Et cela a été reconnu par tous les partenaires, y compris par les CFF. »

Développements dans nos éditions imprimée, électronique et iPad.

(TDG)

Créé: 20.11.2013, 19h20

Articles en relation

Le patron des CFF met le futur ministre de la Mobilité sous pression

Transports ferroviaires L’extension de Cornavin et le matériel roulant du CEVA seront au cœur des futures discussions. Plus...

La gare Cornavin a bientôt terminé sa mue

Urbanisme Le hall historique central sera rendu au public début décembre. Inauguration officielle dans moins d’un an. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.