Le futur quartier des Vergers produira un sacré tutti-frutti

MeyrinHuit coopératives vont construire la moitié des 1300 logements. Résultat: un régal de diversité.

A gauche, la coopérative des Ailes place les buanderies sur le toit à côté d'une terrasse commune. En haut à droite des façades et des stores en bois pour la coopérative Polygones.  En dessous la Cigue accueillera des étudiants dans cet immeuble à coursives.

A gauche, la coopérative des Ailes place les buanderies sur le toit à côté d'une terrasse commune. En haut à droite des façades et des stores en bois pour la coopérative Polygones. En dessous la Cigue accueillera des étudiants dans cet immeuble à coursives.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Comment créer un quartier sans tomber dans la monotonie des grands ensembles? Meyrin connaît peut-être la recette. La Commune semble en effet sur le point de réussir son pari. Le futur quartier des Vergers, 1300 logements, se présente comme un modèle de diversité, à l’opposé des barres homogènes. C’est vrai pour l’heure sur le papier, comme le démontre une exposition qui s’est ouverte hier soir.

Il faut dire que beaucoup de monde phosphore sur cette pente orientée vers le Jura. C’est le choix de la Commune. Propriétaire de la moitié des terrains, elle les a mis à disposition de huit coopératives qui portent chacune leur projet. «L’engagement des futurs habitants est le gage d’obtenir un quartier vivant, martèle Pierre-Alain Tschudi, conseiller administratif. On apporte ainsi de la diversité et de la créativité.» Les coopératives ont organisé chacune un concours d’architectes. Les projets lauréats font l’objet de l’exposition.

Qu’en retenir? Qu’effectivement, les idées foisonnent. Les façades, toutes très différentes, offrent de la variété. Les unes privilégient le bois, les autres sont agrémentées de plantations ou sont rythmées par de longues coursives.

Mais le plus intéressant se trouve dans le contenu. On mélange ici allégrement les jeunes et les vieux, les étudiants et les handicapés. La plupart des rez-de-chaussée offrent des commerces ou des espaces communs. Maître-mot: favoriser les échanges. La coopérative Polygones imagine des locaux pour artisans avec son logement attenant.

Les appartements traversants, très courants à Genève, sont presque inexistants. Les architectes proposent par exemple des logements dans les angles. Le modèle du séjour et de la cuisine réunis en un seul espace est encore majoritaire. Mais certains architectes cherchent des solutions modulables pour s’adapter à l’évolution des ménages. D’autres prévoient des pièces semi-indépendantes, histoire de loger l’adolescent rebelle ou d’y installer un bureau. Ailleurs, on a placé les buanderies sur le toit du dixième étage, à côté d’une terrasse commune.

Ces belles idées résisteront-elles à la dure réalité économique? C’est la question. Tous ces projets vont désormais passer sous les fourches Caudines de l’Office du logement, qui doit garantir des loyers abordables. Les coopératives misent sur le fait qu’elles ne sont pas gourmandes en rendement.

Tout cela prendra une bonne année. En attendant, le chantier des Vergers a débuté avec les travaux de terrassement. Les autres propriétaires privés du périmètre devraient commencer à construire en 2014.

Exposition Les projets des coopératives sont exposés au Forum Meyrin jusqu’au 20 décembre, du lundi au samedi, de 9 à 18 h et les soirs de spectacle. (TDG)

Créé: 29.11.2013, 07h50

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...