Le député Mettan pourra porter sa médaille russe

Parlement Les députés votent de justesse pour permettre à l’élu PDC de recevoir la distinction donnée par la Russie

Guy Mettan lors de la soirée durant laquelle la «médaille de l’amitié» lui a été décernée. Image: Jean-François Mabut

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un député peut-il recevoir une décoration d’un état étranger? Normalement, le règlement du Grand Conseil interdit à ses élus d’accepter ce genre de distinction. Mais le député PDC Guy Mettan, distingué par la Russie qui lui a décerné la «médaille de l’amitié», a décidé de demander une dérogation à ses collègues.

Jeudi soir, après un débat mené au pas de charge, les députés la lui ont accordée par 36 oui, contre 35 non et 14 abstentions. Circonstance rare, c’est la voix du président du parlement, le PDC Jean-Marc Guinchard, qui a fait pencher la balance, après que l’assemblée s’est retrouvée divisée à parts égales (35 non, contre 35 oui).

Si le résultat est serré, c’est que la Russie n’est pas un Etat comme un autre. A gauche, c’est d’ailleurs la distinction d’un régime autoritaire qu’il faut refuser. Le Vert François Lefort et le député de SolidaritéS Pierre Vanek rappellent les «assassinats politiques», les «actes homophobes» et les emprisonnements d’opposants, qui jalonnent l’histoire de la Russie depuis quinze ans. «Nous n’avons pas besoin d’une médaille pour dire à ce pays et à ce peuple que nous l’aimons», avance le premier.

Opposition de gauche

«Dans ce canton, renchérit le second, 21 897 chiens portent des médailles. Et voici qu’un député PDC veut en porter une à son tour, qui plus est le président du club de la presse, alors que le pays qui la lui donne opprime la presse. Il faut la lui refuser.» Thomas Wenger (PS) avance un autre argument: celui de la neutralité. C’est en son nom qu’un représentant du peuple ne devrait pas être autorisé à porter la décoration d’un Etat étranger…

Le reste du parlement semble divisé. L’UDC? Elle laisse la liberté de vote. Mais elle penche pour la Russie: «Un des nôtres est distingué, nous pourrions nous en féliciter», dit Eric Leyvraz. Il souligne ensuite que l’élu PDC étant de nationalité russe, c’est son pays qui la lui a accordée et qu’il ne peut pas la refuser. «Guy Mettan n’est pas un thuriféraire du régime russe, assure-t-il. Plusieurs opposants au régime ont été reçus au Club de la presse.» Le MCG laisse aussi la liberté de vote à ses élus.

Le PLR se tait

Le PLR? Il ne prend pas la parole, considérant apparemment que le problème ne le concerne pas. Le PDC soutient enfin son représentant: «Nous ne partageons pas forcément l’avis de Guy Mettan sur la Russie. Mais il a reçu cette médaille, plaide Jean-Luc Forni, car il a œuvré au rapprochement de ce pays avec la Suisse et favorisé l’implantation d’entreprises russes en Suisse.»

Ces paroles plaisent manifestement aux indécis, puisque, au vote, le MCG, l’UDC et le PLR rejoignent largement le PDC.

Asile: le Canton avance

Un autre débat délicat a été tranché en soirée. 66 députés contre 14 (UDC) ont autorisé le Canton à réquisitionner des bâtiments et des terrains «en cas de situation d’urgence en matière d’asile si aucune autre possibilité d’hébergement n’est disponible immédiatement ou à court terme».

Seuls des objets appartenant à des collectivités sont concernés. L’UDC, par la voix de Marc Falquet, tente bien d’inciter ses collègues à résister. Il conseille d’aller dire à Berne qu’il n’y a plus de place à Genève. Sans succès. (TDG)

Créé: 23.02.2017, 22h09

En direc dès 14ht!

Le Grand Conseil siège ce vendredi, de 14h à 20h. A suivre en direct:

Accès direct au site du Grand Conseil.

Articles en relation

Le parlement tranchera sur la médaille russe

Genève Le député Guy Mettan a décidé de demander l’autorisation de recevoir sa décoration. Mais il pourrait l’accepter avant. Plus...

La médaille ou le parlement? Un dilemme pour Guy Mettan

Guy Mettan, député PDC et directeur du Club suisse de la presse, doit recevoir une médaille russe. Mais le règlement du Grand Conseil l’interdit. Plus...

Les députés se prononcent sur la médaille russe de Mettan

Grand Conseil Le député PDC a reçu le 8 février la médaille de l'Amitié de la Fédération de Russie. Il ne pourra la porter que si le Grand Conseil l'y autorise expressément. Plus...

Créée en 1994, la décoration russe se veut «un signe d’honneur et de reconnaissance», avait expliqué le Consulat russe à la Tribune de Genève. Selon Wikipedia, la médaille appartient à l'ordre civil des décorations honorifiques de la Fédération de Russie. La version anglaise de l'encyclopédie en ligne donne les noms de quelques récipiendaires dont les écrivains français Maurice Druon et Marek Halter, le chef d'orchestre italien Ricardo Muti, l'architecte brésilien Oscar Niemeyer, le metteur en scène polonais Andrzej Wajda. «En tant que président de la Chambre de commerce Suisse-Russie depuis sa création en 2005, Guy Mettan contribue au développement des relations économiques entre la Russie et la Suisse, indique le Consulat russe. Comme journaliste, il sait toujours rester objectif en présentant une image actuelle et vraie de la Russie.»

Le journaliste, qui fut rédacteur en chef de la Tribune de Genève dans les années 1990, a publié en 2016 aux éditions Syrtes un livre remarqué intitulé « Russie-Occident: une guerre de mille ans». L'ouvrage a été vendu à plus de 3000 exemplaires en français, indique l'auteur, 8000 en langue russe qui est en réimpression. Le livre a été traduit aussi en italien. Des versions anglaise, suédoise, serbe et chinoise paraîtront en 2017.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Aéroport: un vol toutes les 87 secondes en 2030
Plus...