Le brouillard s’invite après le soleil et donne à la ville des airs d’opéra

Plein airMatinée cafardeuse, ce jeudi? L’exact contraire. La météo locale a mis de la poésie dans notre début de journée.

Un brouillard rampant a obscurci Genève en milieu de matinée ce jeudi 19 décembre, entre deux périodes de ciel bleu.

Un brouillard rampant a obscurci Genève en milieu de matinée ce jeudi 19 décembre, entre deux périodes de ciel bleu. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Petit rappel du matin qui ne tiendra pas jusqu’à midi: lorsque la visibilité est à moins d’un kilomètre, on parle de brouillard; lorsque celle-ci est supérieure à un kilomètre, il s’agit plutôt de brume.

Donc, ce jeudi 19 décembre, avant-veille du premier jour de l’hiver, on signe pour du brouillard, mais tardif, arrivé en milieu de matinée sur le centre-ville, après un lever de jour sous un ciel bleu. Cet écart temporel en a surpris plus d’un, sorti de chez soi avec des lunettes de soleil, qu’il a fallu ranger dans le sac dès 9 h, car le proche horizon s’est soudainement effacé.

Un brouillard rampant, assez piégeux pour les automobilistes, reproduisant à l’œil l’effet «cyclo» (pour cyclorama) de la toile semi-circulaire que l’on tend en fond de scène dans les théâtres.

Théâtre urbain, en l’occurrence, du plein air évocateur lorsque l’on s’approche de l’eau, entre lac et fleuve. Évocateur de quoi? De ce que l’on veut: le brouillard donne à chacun l’illusion d’être un peu poète, en rajoutant de la légèreté dans une ville, la nôtre, qui en manque singulièrement.

Créé: 19.12.2019, 11h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève: les communes les plus riches ont le plus de chiens
Plus...