Le PLR lance Simon Brandt pour les Municipales de 2020

PolitiquePlus d'un an et demi avant les élections en Ville de Genève, le candidat le plus proche de Pierre Maudet l'a emporté contre Adrien Genecand.

Le conseiller municipal Simon Brandt, 34 ans, l'a emporté contre son seul adversaire, le député Adrien Genecand, 31 ans.

Le conseiller municipal Simon Brandt, 34 ans, l'a emporté contre son seul adversaire, le député Adrien Genecand, 31 ans. Image: Laurent Guiraud / Archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le résultat est indiscutable: par 33 voix contre 12 (4 blancs), la section Ville de Genève du Parti libéral radical a désigné lundi soir en assemblée générale le député et conseiller municipal Simon Brandt pour la course au Conseil administratif de 2020. Le candidat de 34 ans l'emporte ainsi contre son seul adversaire, le député Adrien Genecand, 31 ans.

«L'écart est assez large c'est vrai, mais je ne sais pas ce qui a fait la différence, affirme l'heureux gagnant. Les gens ont sans doute voulu me récompenser pour tout le travail accompli au Municipal jusqu'à maintenant. Ils se reconnaissent dans ma candidature.»

Le timing peut surprendre: plus d'un an et demi avant l'échéance, il a été question de décaler la date, étant donné que l'affaire Maudet n'est pas encore «décantée», mais ce report a été refusé par une large majorité. «C'est l'ancien candidat au Conseil administratif, Pierre Conne, aujourd'hui député, qui a fait la proposition de désigner un candidat dès cette année, selon son expérience passée», détaille le politologue.

C'est au final, un homme très proche du Conseiller d’État en difficulté, travaillant désormais pour la direction stratégique de la police genevoise, qui a recueilli le soutien du parti. «Nos deux conseillers d’État, Pierre Maudet et Nathalie Fontanet, ont pris la parole pour encourager à ne pas se polluer l'esprit en Ville à cause de ce qui se passe au niveau du Canton.»

«Simon Brandt est un très bon candidat, il a gagné, maintenant il faut y aller», commente, fair-play, le perdant Adrien Genecand.

Du côté du Parti socialiste, l'ouverture des candidatures se fera en décembre pour une désignation mi-mars. «On est à la pointe de tous les objets sur l'égalité, observe Albane Schlechten, cheffe de groupe. En termes stratégiques, ce serait malvenu d'envoyer deux hommes au Conseil administratif, à titre personnel je pense qu'on devrait s'orienter vers un ticket homme-femme, c'est un souci de cohérence politique.»

Ni le PDC ni les Verts ni le MCG ou Ensemble à gauche n'ont pour l'heure fixé de date. Idem du côté de l'UDC, quoi que son chef de groupe Pierre Scherb estime que «c'est une bonne idée d'aller rapidement, je vais le proposer à notre parti.»

Créé: 25.09.2018, 11h56

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les grands partis désemparés
Plus...