Le PDC présentera deux candidates pour l'élection à l'Exécutif

Ville de GenèveAlia Chaker Mangeat et Marie Barbey-Chappuis ont été désignées toutes les deux par l'assemblée générale de la section.

Alia Chaker Mangeat (à gauche) et Marie Barbey-Chappuis (à droite), lors de la présentation des candidates, en février.

Alia Chaker Mangeat (à gauche) et Marie Barbey-Chappuis (à droite), lors de la présentation des candidates, en février. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une voix. A une voix de différence (46 contre 45 et deux abstentions), les adhérents de la section Ville de Genève du PDC, réunis en assemblée mardi soir, ont opté pour un ticket à deux en vue de l'élection au Conseil administratif du printemps 2020. Le parti présentera donc ses deux conseillères municipales: Alia Chaker Mangeat et Marie Barbey-Chappuis.

Comme il n'a pas finalement pas été question de choisir entre les deux, les débats, d'une durée une heure et demi environ, ont tourné uniquement autour de l'opportunité de présenter une ou deux candidates.

«Image conquérante»

Pour les uns, une candidature unique avait l'avantage de la clarté et d'éviter une dispersion des voix. Un scénario qui avait les faveurs de Marie Barbey-Chappuis et d'une partie des instances dirigeantes du parti.

Pour les autres, il aurait été dommage de se priver de «deux candidatures fortes et complémentaires», à l'heure où le Conseil administratif s'apprête à être passablement renouvelé. «Écarter l'une ou l'autre aurait envoyé un mauvais signal, relève Alia Chaker Mangeat. On aurait pris le risque de partir divisés. Ainsi, on offre à la population un choix.»

De son côté, Marie Barbey-Chappuis se réjouit que la campagne débute véritablement. «On part à deux et on va montrer une image conquérante et décomplexée du PDC en Ville de Genève», lance la conseillère municipale.

Un ticket de l'Entente?

Les élections auront lieu au printemps 2020. Le PDC tentera en premier lieu de maintenir le siège laissé vacant par Guillaume Barazzone, lequel avait choisi de ne pas se représenter après l'affaire des notes de frais.

Âgée de 50 ans, Alia Chaker Mangeat est avocate indépendante. Marie Barbey-Chappuis, 38 ans, travaille au Département des infrastructures, en tant que bras droit du conseiller d'État PDC Serge Dal Busco.

Les deux femmes formeront vraisemblablement un ticket de l'Entente avec le conseiller municipal Simon Brandt, désigné par le PLR en septembre 2018.

Créé: 05.03.2019, 22h20

Articles en relation

Deux femmes en lice pour l'investiture du PDC en Ville

Élections municipales 2020 Les conseillères municipales Marie Barbey-Chappuis et Alia Chaker Mangeat visent le Conseil administratif. Plus...

Avec Alia Chaker Mangeat, le PDC a un troisième candidat à l'Exécutif

Ville de Genève Les conseillers municipaux Alain de Kalbermatten et Marie Barbey-Chappuis avaient déjà annoncé leur intérêt. Plus...

«Les préoccupations de la classe moyenne sont les miennes»

Élections municipales 2020 Marie Barbey-Chappuis brigue l’investiture du PDC pour la course à l’Exécutif de la Ville de Genève. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...