Le Municipal de la Ville demande le retour de la fratrie Musa

AsileUne motion de l’Alternative demande à l’Exécutif de la Ville d’agir pour le retour des Kurdes de Syrie auprès de leur petit frère à Genève.

Rassemblement de soutien devant la place de la Taconnerie et le bureau de Pierre Maudet après le renvoi de la fraterie Musa vers la Croatie.

Rassemblement de soutien devant la place de la Taconnerie et le bureau de Pierre Maudet après le renvoi de la fraterie Musa vers la Croatie. Image: Olivier Vogelsang

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil municipal de la Ville a accepté mercredi, par 37 oui, 27 non et 7 abstentions, une motion déposée en urgence mardi par l’Alternative et une élue PDC.

Le texte demande à l’Exécutif de «mettre en œuvre tout ce qui est dans son pouvoir, et en s’adressant au Canton et à la Confédération, pour permettre la réunion de la fratrie Musa à Genève». Ce frère et ces deux sœurs kurdes originaires de Syrie ont été renvoyés vers la Croatie au début du mois, alors que leur petit frère a pu rester à Genève.

Les élus incitent aussi l’Exécutif à «s’engager auprès de la Confédération et du Canton, en leur rappelant les responsabilités de Genève «ville de refuge», siège de l’UNHCR et de la Convention sur les réfugiés, pour que cesse l’application aveugle et restrictive du règlement Dublin».

Créé: 29.09.2016, 17h53

Articles en relation

Le bâtonnier dénonce un droit d’asile «asséché»

Renvoi Dublin Grégoire Mangeat, bâtonnier de l’Ordre des avocats, revient sur l’expulsion de la fratrie Musa. Plus...

La fratrie Musa a été expulsée vers la Croatie

Asile La forte mobilisation autour du cas de ces trois frères et sœurs kurdes de Syrie n'a pas infléchi la décision des autorités. Plus...

Trois Syriens trouvent refuge au temple des Pâquis

Asile Menacés de renvoi vers la Croatie en vertu des accords de Dublin, les Musa craignent d’être séparé d’une partie de leur famille. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.