Le MCG lancera trois candidats dans la course au Conseil d'Etat

Elections cantonales 2013Réuni en assemblée, le parti a tranché ce lundi soir. Eric Stauffer, Delphine Perrella-Gabus et Mauro Poggia seront les candidats officiels du MCG.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sans surprise, le Mouvement citoyens genevois lancera trois candidats dans la course au Conseil d'Etat, à savoir le conseiller national Mauro Poggia, le conseiller administratif d'Onex et président d'honneur du parti Eric Stauffer, ainsi que la conseillère municipale Versoisienne Delphine Perella-Gabus. Les trois prétendants ont été adoubés ce lundi soir par les 60 délégués sur la centaine d'élus que compte le MCG, fait savoir son président. «Il n'y a pas eu de discussions sur ces candidatures», déclare encore Roger Golay.

Quant aux élections au Grand Conseil, pas moins de 99 candidats ont été choisis. «Victime de notre succès, nous avons dû même refuser des candidats», avance le président.

Par ailleurs, le MCG a validé ses prises de positions sur les futures votations du 22 septembre. Concernant l'abrogation du service militaire obligatoire, le parti s'y oppose. Mais il valide la modification de la loi fédérale sur le travail dans l'industrie, l'artisanat et le commerce, portant sur l'extension des heures d'ouverture des shops des stations-service. Enfin, au niveau cantonal et sur l’augmentation du nombre de juges assesseurs rattachés au Tribunal des baux et loyers, le Mouvement citoyens genevois l'a approuvé.

(TDG)

Créé: 10.06.2013, 23h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Amherd, première femme à la tête de l'armée suisse
Plus...