Le Jardin Botanique se fait une fleur pour son 200e anniversaire

BicentenairePour fêter ses 200 ans, l'institution prévoit des expositions et une fête populaire avec un concert en mai.

Plusieurs événements sont organisés pour fêter les 200 ans des Conservatoire et Jardin botaniques.

Plusieurs événements sont organisés pour fêter les 200 ans des Conservatoire et Jardin botaniques. Image: Pascal Frautschi

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Jardin Botanique va avoir 200 ans l’an prochain. Et il est dans une forme olympique avec ses infrastructures récemment restaurées, de la bibliothèque à l’herbier. Il compte marquer le coup avec le public et s’apprête à lancer une série d’événements pour célébrer son bicentenaire, dès décembre et jusqu’à fin 2018. Le programme a été présenté vendredi matin, en présence notamment du directeur des Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève (CJB), Pierre-André Loizeau, et de Sami Kanaan, conseiller administratif en charge du Département de la culture et du sport. «C’est un lieu exceptionnel, un parc qui est aussi un musée, a relevé l’élu. Il joue un rôle-clé dans la Cité, préserve des collections historiques, travaille à la conservation d’une biodiversité et est un lieu ouvert à tout public.» Les CJB remplissent en effet à la fois une mission de recherche, d’exploration, d’enseignement et de protection de la biodiversité — le jardin est 100% bio depuis 2015. Ils ont d’ailleurs acquis une renommée internationale: ils possèdent un herbier fort de six millions d’échantillons, soit l’un des six plus importants au monde, une bibliothèque comportant 120’000 ouvrages et mènent plus de septante projets de recherche en Suisse comme à l’étranger.

Ce bicentenaire se veut populaire. Le public pourra découvrir une nouvelle exposition permanente – «Les Jardins ethnobotaniques» –, ainsi que trois expositions temporaires, sur les herbiers ainsi que sur le fondateur du Jardin Botanique, le botaniste genevois Auguste-Pyramus de Candolle. De plus, une fête sera organisée les 20 et 21 mai, lors de la Nuit des musées, avec un concert à la clé. Une célébration du Bicentenaire se tiendra aux Bastions, le 19 novembre 2017, sous les arbres du premier Jardin Botanique. C’est en effet dans ce parc qu’a été fondé le tout premier jardin botanique public genevois, au XIXe siècle. Avant de déménager en 1904 sur son emplacement actuel qui s’étend aujourd’hui sur 28 hectares. Un événement encore: les CJB organisent en juin le 6e Congrès mondial des Jardins botaniques, une première en pays francophone. 400 à 600 participants sont attendus.

Enfin, cet anniversaire est l’occasion d’un relooking: le logo des CJB a été repensé par l’atelier genevois Z + Z. Terminée la veine romantique et sa fleur esquissée. Place à un pictogramme «plus moderne»: une équerre et un losange imbriqués. «Il s’agit d’un élément végétal stylisé, en l’occurrence une fleur», précise le communiqué. Maintenant qu’on le dit. «D’aucuns retiendront la composante organique du logo, d’autres les formes géométriques qui évoquent les bâtiments de l’institut, certains des strates qui rappellent les empilements de planches d’herbier.» D’autres encore verront l’identité visuelle d’une banque ou d’une assurance… Le motif est modulable, sa variante bigarrée aux couleurs acidulées pour l’affiche officielle du Bicentenaire fait davantage mouche. (TDG)

Créé: 21.10.2016, 16h28

Articles en relation

La bibliothèque du Jardin botanique refleurit

Nature La rénovation du bâtiment hébergeant l’institut et la bibliothèque du lieu clôt une série de travaux d’embellissement. Plus...

Le Jardin botanique offre à ses plantes une dimension spirituelle

Exposition Arbres, plantes et fleurs occupent une place importante dans les religions et les philosophies. Une exposition le met en lumière Plus...

Le bâtiment de la Console renaît grâce au mécénat

Jardin botanique Suite aux travaux de rénovation, les herbiers sont mieux protégés contre le feu. L’efficacité énergétique des locaux a aussi été améliorée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: Theresa May à Bruxelles
Plus...