Le Genevois Laurent Deshusses sème le petchi chez Knie

Ville de GenèveLa plaine de Plainpalais déroule le tapis rouge pour accueillir le cirque du 24 août au 13 septembre

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A l’heure où vous lirez ces lignes, il sera déjà installé à Genève! Le Cirque Knie a pris cette année un peu d’avance sur le calendrier: les quatre mâts du chapiteau se dressent depuis mardi déjà sur le ghorr de Plainpalais, et c’est ce jeudi, au petit matin, que les tentes, roulottes, animaux et artistes sont arrivés pour prendre possession des lieux. La première sur sol genevois de «Passion cirque» se donnera vendredi soir.

Une première toute particulière pour Laurent Deshusses, le comédien «de chez nous» qui assure la partie comique de la tournée romande de Knie. Sans dévoiler tous les détails de sa prestation, disons que son personnage a vraiment tout du Genevois râleur! Ce spectateur fort encombrant sèmera forcément le petchi dans la bonne ordonnance du spectacle au fil de ses apparitions. Des situations cocasses dont le public raffole. Il le verra même entrer en piste avec des animaux. Lesquels? Surprise! En tout cas pas une chouette…

Pour le reste, le programme de cette 94e tournée du cirque national mise sur des valeurs sûres: 42 artistes au top de leur forme, présentant ce qui se fait de mieux dans l’acrobatie, le jonglage, la voltige aérienne ou le dressage. Les artistes de la famille Errani occupent ainsi le devant de la piste. Ces trois «fratelli» excellent au trampoline et se font une place toujours plus belle dans les numéros de dressage de chevaux, comme dans cette «poste hongroise» à l’italienne. Leurs présentations acrobatiques sont pleines de fougue, précises, brillantes. Mais ils ne sont pas seuls à s’illustrer sous le chapiteau: citons le trio Tereshenko au cadre aérien, le duo Loesvel et Diosmani au mât vertical ou le quatuor d’équilibristes au sol White Gold.

Frissons d’admiration

Dans un genre plus gracile mais non moins acrobatique, les huit «Dalian Girls» effectuent des voltiges incroyables sur leurs vélos qui tournent à toute allure et filent des frissons d’admiration aux spectateurs. Dont les applaudissements saluent aussi les exploits de Semeon Kachinov, qui jongle plus vite que son ombre, et les rondes sensuelles de Valerie Inertie dans sa roue Cyr.

Et pour que le spectacle soit complet, il faut des animaux. Que serait ce cirque sans les chevaux et les éléphants? Les numéros de dressage font partie du patrimoine de la famille Knie depuis plusieurs générations.

Sous la direction des jeunes et moins jeunes dresseurs de la famille, les étalons blancs et noirs tournent, se croisent et se mélangent, les purs-sangs déboulent dans un jet de sciure avant de se dresser sur leurs pattes arrière, les éléphantes se posent lourdement sur des sièges. Impeccable, comme toujours. La relève est assurée. Cirque Knie, plaine de Plainpalais, du ve 24 août au je 13 septembre, billets chez Ticketcorner (0900?800?800), sur www.ticketcorner.ch et à la caisse du cirque. (TDG)

Créé: 23.08.2012, 09h52

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...