Le Bois de la Bâtie est victime d’éboulements à répétition

AménagementDes cheminements viennent d’être fermés après un énième glissement de terrain survenu le jour de Noël.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est l’éboulement de trop! Il est survenu le 25 décembre, comme un cadeau de Noël empoisonné, sur le cheminement piétonnier qui prolonge la route des Péniches. Ce n’est pas le premier qui se produit sur le site du Bois de la Bâtie, et sans doute pas le dernier. Prenant la mesure du danger, la Ville de Genève vient de condamner un deuxième chemin, très prisé des promeneurs et des joggeurs celui-là, qui relie le pont de Saint-Georges au café de la Tour.

Selon la Municipalité, qui a communiqué ce vendredi, c’est «un pan de terrain rigidifié par du béton projeté il y a près d’un siècle» qui s’est effondré à Noël, «entraînant avec lui terre et gravats».

La grotte du Cardinal

«Cet éboulement, là où se situe la grotte du Cardinal, est impressionnant, concède Daniel Oertli, chef du Service des espaces verts de la Ville. Des grillages, dont il ne reste plus grand-chose, interdisaient l’accès à la grotte. C’est pourquoi nous avons fermé le chemin qui y mène depuis la route des Péniches. Heureusement, peu de gens y circulent, car il est en cul-de-sac. Mais nous allons tout de même devoir mieux sécuriser les lieux.»

Situé sur de la moraine, un terrain particulièrement friable, le Bois de la Bâtie est régulièrement sujet aux glissements de terrain. Il y a un peu moins d’un an, en mars 2018, un gros rocher s’était détaché de la petite falaise qui jouxte la route de Chancy. Un périmètre de sécurité avait dû être installé.

Un cheminement maudit

La protection des usagers, la Ville s’en préoccupe d’autant plus aujourd’hui. Le hasard faisant parfois bien les choses, une étude géotechnique menée dans le cadre du projet de rénovation des cheminements du Bois de la Bâtie vient de révéler la dangerosité de celui qui surplombe la route des Péniches. Il a donc été fermé hier.

Ce chemin, dont le revêtement goudronné et les barrières sont très dégradés, est vraiment maudit. Les promeneurs se souviennent peut-être qu’à la fin des années 2000, il avait été condamné durant près de deux ans. «Dans cette zone, le terrain ravine, explique Daniel Oertli. Les chutes de pierres sont fréquentes et nous devons souvent nettoyer le chemin et ses abords. Nous allons l’inspecter minutieusement jusqu’à la fin de janvier afin de voir s’il est possible de le rouvrir avant les prochains grands travaux que nous allons effectuer.»

Réfection et dynamitage

Dès ce printemps en effet, la Ville va rénover l’ensemble du Bois de la Bâtie. Une somme de 15 millions de francs a été débloquée. «Une moitié sera dévolue aux cheminements, l’autre à la place de jeu et à la pataugeoire», résume Daniel Oertli. Qui précise que les travaux sur les chemins seront effectués de manière échelonnée, «nous ne les fermerons jamais tous en même temps».

Quant à celui qui domine la route des Péniches, il sera attaqué… à la dynamite! À certains endroits, en effet, la moraine qui le surplombe, bien que renforcée par du béton, n’offre plus une sécurité suffisante. (TDG)

Créé: 19.01.2019, 10h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Trump décrète l'urgence nationale pour construire son mur
Plus...