La rue du Rhône se met à l’heure italienne

Industrie du luxe à GenèveAprès Giorgio Armani, c’est Prada qui ouvre boutique. Et voit grand: mille mètres carrés sur deux étages.

Ultimes préparatifs avant l’ouverture, ce jeudi, d’un temple Prada dédié à la mode italienne, marque fondée en 1913 à Milan.

Ultimes préparatifs avant l’ouverture, ce jeudi, d’un temple Prada dédié à la mode italienne, marque fondée en 1913 à Milan. Image: Pierre Abensur/Tribune de Genève

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les ouvriers serrent les derniers boulons. Les nettoyeurs traquent le moindre grain de poussière. Les décorateurs s’affairent pour que les vitrines soient bien achalandées. Avec goût. A l’italienne. Le 1er mai, Prada ouvre son magasin de la rue du Rhône, une petite nouvelle à l’échelle du groupe mais un événement géant pour Genève, qui ne se lasse pas de s’enorgueillir d’abriter, sur une seule rue, la quasi-totalité des marques de mode qui comptent.

Magasin? Un palace plutôt. Mille mètres carrés, ce qui en fera le plus important magasin de Suisse pour cette marque. Et deux étages, dédiés à la mode masculine et féminine. A Milan, on ne divulgue aucun chiffre (investissement, montant du loyer, éventuel pas-de-porte) sur cette opération.

A quelques mètres à l’ouest, chez Giorgio Armani, enseigne amirale du couturier milanais, qui vient d’ouvrir, la discrétion est aussi de mise. Tout au plus apprend-on que l’inauguration officielle n’a pas encore été agendée. Ces deux marques viennent s’ajouter à au moins huit autres enseignes «made in Italy» qui ont pignon sur rue du Rhône. Les firmes italiennes y jouent désormais des coudes avec les groupes français. Revers de cette médaille dorée, l’irruption de ces nouvelles enseignes pèse toujours plus sur les prix du foncier. Car ces marques de prestige auréolent le quartier entier. Selon un rapport de Credit Suisse publié en mars, les loyers des bureaux et des surfaces commerciales continuent de flamber dans l’hypercentre: plus de 600 francs le m2 par an, contre environ 420 francs en 2011. Si plusieurs banques ont décidé de déplacer certains de leurs services «back-office» de l’hypercentre à la périphérie, leurs bureaux ont été repris par des sièges sociaux d’entreprises, des études d’avocats ou des firmes de conseil.

Développement dans nos éditions payantes du lundi 28 avril 2014

Créé: 28.04.2014, 07h14

(Image: TdG)

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...