La réforme de la CPEG est à bout touchant

Retraite des fonctionnairesLa Commission des finances du Grand Conseil a accepté de justesse le projet de loi du Conseil d'État.

Nathalie Fontanet, conseillère d’État.

Nathalie Fontanet, conseillère d’État. Image: Pierre Albouy

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Commission des finances du Grand Conseil a accepté mercredi le nouveau projet de loi du Conseil d’État qui vise à recapitaliser la Caisse de pension de l’État de Genève (CPEG). La réforme présentée par la conseillère d’État Nathalie Fontanet le 14 novembre a passé la rampe par 8 voix contre 7.

Ce projet, présenté comme «une solution de compromis» a été soutenu par des commissaires Verts, PDC, PLR, UDC et un élu MCG. Dans le camp adverse, on trouve également deux PLR, un MCG ainsi que les socialistes et Ensemble à Gauche.

Décision après le budget

Ce projet sera soumis au Grand Conseil soit à la suite des débats budgétaires du 13 et 14 décembre, soit le samedi 15 décembre lors d'une session extraordinaire. Les députés devront alors choisir entre la réforme du Conseil d’État et le projet déposé par la gauche et le MCG, qui avait également été accepté en commission à une courte majorité.

Rappelons que le parlement doit impérativement se prononcer à ces dates si le calendrier veut être tenu. Sans réforme votée, le comité de la CPEG n'aura en effet pas d'autres solutions qu'une diminution des prestations à partir de janvier 2020. Et comme tous les acteurs du dossier pensent que le peuple aura à se prononcer quel que soit le projet choisi, les délais sont extrêmement courts. (TDG)

Créé: 05.12.2018, 19h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...