La Ville ne veut pas d’une crèche ouverte tout l’été

GenèveUne motion demande la mise en place d’une crèche aérée, sur le modèle carougeois.

La Ville de Genève offre peu de structures d'accueil de la petite enfance durant l'été.

La Ville de Genève offre peu de structures d'accueil de la petite enfance durant l'été. Image: Maurane Di Matteo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Faire appel à la famille, trouver une nounou à court terme, compter sur l’accueil d’urgence au jour le jour… Faire garder son tout-petit lorsque les crèches ferment durant la période estivale relève parfois du casse-tête pour les parents dans l’obligation de travailler. Et dans le canton, les solutions institutionnelles sont minces. En Ville de Genève, une motion demande l’ouverture d’une crèche aérée, calquée sur le modèle carougeois. Mais la Commune ne compte pas entrer en matière.

Pourtant, la structure mise en place par la Cité sarde fait carton plein. Depuis 2015, une permanence est assurée tout l’été grâce à une rotation entre les quatre institutions de la petite enfance carougeoise. Cette «crèche aérée» compte 25 places et affiche évidemment complet, même si l’effort en amont est important.

Fermeture plusieurs semaines d'affilée

«C’est un travail intense, note Ursula Adjam, de l’Association EVE Grands Hutins et Tambourine. Nous devons nous conformer aux normes en termes d’encadrement, obtenir les autorisations. Mais cette structure fonctionne très bien.» Toutes les demandes n’ont pas pu être honorées, même si plus d’une centaine d’enfants ont pu en bénéficier. Pour répondre à un maximum de demandes, la durée d’accueil est en général d’une semaine au maximum. La priorité est donnée aux familles dont les deux parents travaillent.

Et cette structure fait des émules. En Ville de Genève, la conseillère municipale et candidate PDC au Conseil administratif Marie Barbey-Chappuis demande, par le biais d’une motion, la mise en place d’une crèche aérée sur le même modèle. En Ville, «les crèches ferment en moyenne entre trois et quatre semaines d’affilée en été (sur un total annuel de cinq à six semaines), rappelle l’élue. Il n’existe pas, pour les enfants d’âge préscolaire, une offre estivale comme il en existe pour les enfants dès 4 ans (centre aéré ou maisons de quartier).» Elle rappelle par ailleurs «qu’en Suisse, la situation des familles s’est profondément modifiée depuis vingt ans: une majorité d’entre elles voient les deux parents être actifs professionnellement.»

Crèche en forêt

Mais du côté de la Ville, ce projet n’est pas à l’ordre du jour. «Notre mandat principal consiste à mettre à disposition des places en structures d’accueil, hors vacances scolaires estivales. Et c’est ce que les familles demandent», rappelle Manuelle Pasquali-De Weck, chargée de communication au Département de la cohésion sociale et de la solidarité. Tout en précisant: «Il est arrivé que des structures subventionnées, comme la crèche en forêt, mettent en place des accueils spécifiques, ce que nous avons soutenu.»

Rappelons que d’ici à 2020, la Ville prévoit la mise en place de 650 nouvelles places de crèches.

Créé: 23.09.2019, 07h08

Articles en relation

Une deuxième crèche s’installe au milieu des bois

Petite enfance Le concept d’accueil en plein air en toute saison séduit: une nouvelle éco-crèche en forêt totalise 230 préinscriptions. Zoom sur ses principes et avis de spécialistes. Plus...

Le Canton a gagné 215 places de crèche supplémentaire en 2018

Petite enfance L’offre varie fortement selon les communes. Une étude montre que Plan-les-Ouates et Presinge sont les plus généreuses. Plus...

La Ville de Genève augmente les tarifs de ses crèches

Petite enfance Les parents pourront déduire davantage de leurs impôts. Mais la mesure suscite un tollé. Plus...

«Il faut réduire de moitié le prix des places de crèche»

Frais de garde Selon Pro Familia, la hausse du nombre de places en crèches et une baisse de leurs tarifs seraient plus efficaces que des déductions fiscales. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

C'est le week-end: restez chez vous!
Plus...