La Ville est à vous fait escale mouillée dans le quartier de la Jonction

Plein airLes allées du parc Gourgas sont sous l’eau, ce samedi de vide-grenier. Demain, ce sera mieux et la scène attend de très bons groupes musicaux.

Repli au sec: on a installé le stand familial, avec ses chaussures et son magnifique vélo-cargo, sous les arcades d'un immeuble de la rue des Maraîchers. Il est toujours à vendre.

Repli au sec: on a installé le stand familial, avec ses chaussures et son magnifique vélo-cargo, sous les arcades d'un immeuble de la rue des Maraîchers. Il est toujours à vendre. Image: LAURENT GUIRAUD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sa tente au format rectangulaire «se monte comme un parapluie», explique la dame au regard bien réveillé. Elle est là depuis 8h ce samedi matin, installée le long de la rue des Maraîchers. En une demi-journée, elle a encaissé 60 francs. Le salaire modeste d’une météo pourrie. «Mais je suis au sec sous mon couvert», ajoute la vendeuse pas découragée. Sur ses présentoirs, des objets en étain. Ils n’ont pas encore trouvé acquéreur. «Je ferai le prochain marché de Carouge; j’y vendrai plus facilement que sur un vide-grenier», ajoute-t-elle, en respectant la syntaxe genevoise.

Sous l’eau, malheureusement, le vide-grenier de la Jonction, organisé dans le cadre de la Ville est à vous. La manifestation itinérante touche à sa presque fin. Le week-end prochain (les 16 et 17 septembre), elle sera dans le parc Geisendorf. Avant de terminer sa saison estivale au début de l’automne, les 7 et 8 octobre aux Eaux-Vives. Mais là, aujourd’hui, c’est dans le parc Gourgas que ça se passe. Repli sous les arcades et dans le préau de l’école pour les plus courageux. Il reste de la place à prendre. Les stands ne sont pas nombreux en effet et les animations, elles aussi, ont pris les couleurs du ciel.

Au milieu du parc, une jolie scène attend les amateurs qui ont pris soin de chausser des bottes, même si le sol, en dur ou en herbe, résiste mieux qu’à Paléo. Demain dimanche, ce sera beaucoup mieux, assurent les prévisionnistes du plein air. Le temps sera propice pour pratiquer dès la fin de la matinée de la sérigraphie sur bouche d’égout (c’est tendance); puis dès 14h pour participer à un tournoi de ping-pong ouvert à tous les âges et à tous les niveaux («Luca, on s’inscrit!»).

Côté programmation musicale, on pourra écouter du rock expérimental (Ester Poly), mais aussi du rock de chambre (9PM). Un double rendez-vous à ne pas manquer, précédé d’une session de hip-hop avec le groupe genevois C.O.T.I. Ces derniers sont attendus en milieu d’après-midi, à partir de 15h30, sur la scène Gourgas. (TDG)

Créé: 09.09.2017, 14h32

Articles en relation

Avec neuf éditions en 2017, «La ville est à vous» réduit la voilure

Manifestation Sans rallonge de budget, cinq quartiers restent sur le carreau. Plus...

La ville est à vous fait danser les Philosophes

Vide-greniers Edition inédite dans un quartier qui sait l'art d'animer ses rues, juste derrière la Comédie de Genève. Du seconde main de qualité et un trio d'organisatrices à applaudir sans réserve. Hip-hip-hip. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

De nombreux morts dans un attentat en Egypte
Plus...