La Migros de la gare étend ses horaires d’ouverture

Vente prolongéeDepuis lundi, le magasin de Cornavin est ouvert une heure de plus par jour. Les étudiants gardent la maison.

La Migros de la gare de Cornavin a l’un des meilleurs rendements au mètre carré de Romandie.

La Migros de la gare de Cornavin a l’un des meilleurs rendements au mètre carré de Romandie. Image: Georges Cabrera (Archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis le 7 janvier, on peut acheter son croissant dès 5 h 30 du matin à la Migros de la gare Cornavin. Et les pendulaires tardifs, les retardataires et les fêtards peuvent se presser dans les rayons jusqu’à 23 h 30. Soit une heure de plus, puisque le magasin était ouvert jusqu’à présent de 6 h à 23 h.

Pourquoi ce changement? «De nombreux autres commerces de la gare Cornavin ont depuis longtemps des horaires encore plus étendus. Certains de nos clients nous l’ont d’ailleurs fait remarquer. Nos nouveaux horaires répondent ainsi à la demande. Ils nous permettent de proposer le même horaire tous les jours de l’année et d’être en phase avec les autres commerçants. Pour renforcer l'équipe, un responsable supplémentaire a été recruté», déclare Isabelle Vidon, responsable des relations publiques pour Migros Genève.

Photo: DR

Le magasin des records

Un employé nous explique qu’il était même prévu d’ouvrir le magasin jusqu’à minuit, comme son concurrent Coop, qui a inauguré un supermarché à quelques mètres de là dans la gare, au mois de décembre. Mais ce sera pour plus tard, le temps de régler des soucis logistiques et d’ajuster les alarmes. L’extension des horaires n’a toutefois rien d’une surprise pour les employés: «Cela nous pendait au nez depuis cinq ou six mois, nous confirme une employée. Je pensais simplement que la direction attendrait le mois de mars.»

Les salariés ont eu leur mot à dire, comme l’exige l’article 48 de la loi sur le travail. «Avant d’opérer le changement d’horaires, la direction a sondé les équipes pour savoir qui serait d’accord de faire ces nouveaux horaires et qui ne voulait pas, explique l’employée. Quels changements a-t-elle perçus? Aucun, me concernant, car ceux qui venaient travailler le matin commençaient de toute manière déjà à 4 h 30 pour préparer le magasin. Et les soirs, cela impacte un employé fixe qui s’est porté volontaire et les quatre ou cinq étudiants qui s’occupent de la fermeture.»

22 francs 50 brut de l’heure

Si la Migros tourne les soirs de semaine et le dimanche depuis qu’elle s’est implantée à Cornavin en 2014, c’est grâce à eux. Ils sont une soixantaine à occuper des postes en caisse ou en rayon. Pour rappel, ils sont payés 22 francs 50 brut de l’heure et ne sont pas rémunérés davantage le dimanche, contrairement au personnel fixe. Ils voient leur salaire horaire être majoré de 25% entre 20 h et 23 h, et de 35% entre 23 h et 6 h.

Pour Pablo Guscetti, secrétaire syndical Unia, cette extension des horaires s’inscrit dans une tendance «très problématique». Il ajoute: «Et vis-à-vis des autres commerces aux alentours, on ne peut pas parler de concurrence déloyale, mais certainement de concurrence agressive. Par ailleurs, la Migros n’est pas tenue de le faire, mais elle pourrait payer davantage le personnel amené à travailler régulièrement le dimanche, au vu des ventes et de la fréquentation du magasin.»

Dans la Migros, une feuille répertoriant les différents records du magasin est justement affichée: record du nombre de clients en un jour (14 578), record du chiffre d’affaires du jour (220 728 francs) et le record du chiffre d’affaires de l’année avec 36,9 millions de francs.

Une poignée de clients à 23 h

Pour l’instant, la fréquentation durant ces deux demi-heures supplémentaires est encore plutôt faible: «Un soir, cette semaine, il y avait moins de dix personnes au total dans le magasin entre 23 h et 23 h 30», indique un employé peu convaincu de la nécessité d’ouvrir plus tard. Une collègue plus confiante ajoute: «Les clients vont prendre l’habitude avec le temps. c’est bien simple, tant qu’il y a des trains, il y a du monde!»

La Migros réfléchit-elle à étendre de la même manière les horaires de son magasin à l’Aéroport de Genève, actuellement ouvert de 7 h à 22 h la semaine et de 8 h à 22 h le week-end? «Pas actuellement», répond Isabelle Vidon. (TDG)

Créé: 11.01.2019, 20h51

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Macron n'ira pas à Davos
Plus...