L’orgue de cinéma du Collège Claparède fête ses 80 ans

InsoliteUn festival de films est organisé pour valoriser cet instrument unique. Des organistes font le voyage depuis Londres.

L'orgue du Collège Claparède a été conçu dans les années 30 pour accompagner les films muets.

L'orgue du Collège Claparède a été conçu dans les années 30 pour accompagner les films muets. Image: Steeve Iuncker-Gomez

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le vénérable fête ses 80 ans. Autant d’années à chanter pour Chaplin et tant d’autres, à improviser des cavalcades comme des tirades romantiques, à imiter le mugissement du vent ou le claquement des sabots. Pour marquer cet anniversaire, l’orgue de cinéma installé au Collège Claparède s’offre un festival de films dans l’aula dès le 31 mars et jusqu’au 8 avril.

Accompagner le muet

Cet orgue de cinéma, conçu dans les années 30 pour accompagner les films muets – on n’avait pas encore trouvé le moyen de synchroniser l’image avec le son – commence sa carrière à Londres. Après des années de gloire, c’est la déchéance à la fin des années 70, lorsque les représentations de films muets diminuent. L’orgue est mis aux enchères, un Genevois passionné convainc l’Etat de Genève de l’acquérir et le directeur du Collège Claparède offre son aula pour écrin.

Seconde jeunesse

Les années passent et l’orgue prend la poussière. Mais en 2013, une association de passionnés se constitue et lève des fonds pour lui redonner une seconde jeunesse. L’instrument est désormais pris en charge par un nouveau facteur d’orgue, Robert Rowley, qui s’est notamment penché sur l’orgue de Westminster. Le spécialiste sera d’ailleurs en concert le 8 avril dans le cadre du festival. «Nous aurons également cinq organistes du Royaume-Uni qui ont connu cet instrument à Londres avant 1980 et qui donneront deux concerts, indique Martine Hahn, du comité d’organisation. Ils s’en réjouissent comme des enfants qui trépignent avant Noël!»

Découvrir ses entrailles

Au programme du festival notamment: une soirée frisson avec un film muet d’Alfred Hitchcock et un court-métrage de Buster Keaton, sonorisé par des organistes de renom. Cet événement est aussi l’occasion de découvrir les étonnantes entrailles de ce spécimen unique en Suisse, lors d’une visite guidée organisée le jeudi 6 avril. Dans deux antichambres attenantes à la scène, on pourra découvrir son mécanisme qui palpite: percussions, flûtes, chaînes pour reproduire la vaisselle qui se brise, sifflet immergé pour imiter le rossignol. Six tonnes de matériel au total, activé par un système électrique et pneumatique. Il a fallu une année entière pour tout installer…

Plus d’informations sur www.orguedecinema.ch

Créé: 30.03.2017, 18h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.