L’heure est à la glisse aux Bains des Pâquis

GenèveUne patinoire familiale a pris place sur la jetée. Son revêtement est en plastique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un froid sibérien s’est invité hier après-midi à l’inauguration de la patinoire des Bains des Pâquis. Malgré cette bise noire, les enfants du parascolaire du quartier ont chaussé les patins pour tester le revêtement en plastique qui ressemble à s’y méprendre à de la glace: «C’est plus écologique car il n’y a pas besoin d’électricité ni de système de refroidissement», explique Esther Alder, conseillère administrative en charge de la Cohésion sociale et de la Solidarité.

Coût de la patinoire, mesurant 16 mètres sur 6: 70 000 francs. A l’origine de ce projet, l’Association d’usagers des Bains des Pâquis, qui a été soutenue par la Ville, à hauteur de 50 000 francs, précise la magistrate. A l’ombre des platanes, l’installation, plus particulièrement destinée aux familles, sera ouverte jusqu’à la fin du mois de février. «C’est la troisième du genre en ville», se félicite l’élue Verte.

Les deux autres sont la patinoire du parc des Bastions, recouverte de vraie glace, et celle des Charmilles, analogue à celle fraîchement inaugurée hier sur la jetée des Pâquis. «Les habitants peuvent désormais découvrir ce site sous un autre angle que celui de la baignade et du sauna», relève un membre de l’association en proposant du thé, très chaud, au public. Et d’ajouter enfin que la location des patins a été fixée à 2 francs: «Et vous pouvez patiner avec toute la journée si vous voulez.» A condition que la météo soit un peu plus clémente…

(TDG)

Créé: 28.11.2016, 09h10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: les poussins mâles ne seront plus broyés mais gazés
Plus...