C'est par dépit que l'ex-conseiller d'Etat PDC Philippe Joye passe au MCG

Politique genevoiseLe ralliement de l'ancien magistrat est le troisième d'une personnalité du Parti démocrate-chrétien depuis le début de l'année.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Chef éphémère et controversé du Département des travaux publics de 1993 à 1997, promoteur d'un grand pont suspendu sur le lac pour relier le Vengeron à Collonge-Bellerive, patron d'un bureau d'architectes à Genève et à Fribourg, Philippe Joye, 71 ans, abandonne le PDC pour le MCG. Il a déclaré ce dimanche soir avoir répondu à une sollicitation du Mouvement citoyen genevois.

Philippe Joye est apparu sur le plateau de Léman Bleu tout plein de rancœur contre son parti. Déclarant qu'Unger l'aurait tué moralement, il s'est présenté «sans ambition, ce qui n'est pas le cas de ceux qui m'ont poussé dehors».

Son ralliement au MCG s'entend surtout comme le dernier acte d'un homme blessé et abandonné. Le Conseil d'Etat lui aurait racheté son idée de pont sur le lac pour 75'000 francs pour mieux l'enterrer. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase serait la décision de la présidente du PDC de l'écarter comme représentant genevois au comité directeur du PDC suisse. Pascal Décaillet n'a pas été en mesure de lui faire dire pour quelles raisons politiques il adhérait au parti d'Eric Stauffer dont le nom n'a pas été cité.

Un pont suspendu

Affecté dans sa santé depuis quelques années, Philippe Joye intervient encore régulièrement dans les assemblées surtout pour défendre son bébé, un grand pont sur le lac, pour lequel il a travaillé des années. Il annonce à qui veut l'entendre qu'il est en mesure de le financer dans le cadre d'un partenariat public privé. Le projet n'a cependant plus le vent en poupe. La Confédération privilégie désormais l'élargissement de l'autoroute de contournement dans le cadre de son plan de réduction des goulets d'étrangement. A noter également que l'UDC genevoise, alliée du MCG, a fait aboutir l'an dernier une initiative populaire pour une traversée de la rade, au grand dam des défenseurs de la grande traversée.

La défection de Philippe Joye suscite la tristesse au PDC où l'ancien magistrat entretient de belles amitiés mais où il a toujours été considéré un peu comme un franc-tireur. Son ralliement au MCG, s'il est durable, intervient après ceux de Delphine Perella Gabus et de la conseillère municipale Sandra Golay.

A la veille des élections du Grand Conseil et du Conseil d'Etat le 6 octobre prochain, il est évidemment dans l'intérêt du MCG de médiatiser l'arrivée de nouveaux adhérents, notent les dirigeants des autres partis qui tous annoncent de nouveaux renforts.

Mercato politique

Le Mercato politique n'est sans doute pas terminé. Dans la chronique «Ma semaine», publiée ce dimanche dans le Matin dimanche, l'ex-numéro 2 de la police genevoise et ancien conseiller municipal PLR, Jean Sanchez, qui a rejoint les rangs du MCG, annonce sans citer de nom la démission prochaine d'un juriste PDC. Cette personne pourrait faire acte de candidature à un poste de procureur sous les couleurs du MCG. Le parti d'Eric Stauffer a en effet droit à des places dans la magistrature judiciaire genevoise, places que les partis politiques se répartissent au gré des postes ouverts. Pas étonnant qu'on assiste donc à des retournements de veste. Ce ne serait d'ailleurs pas une première, lâche un fin connaisseur du système. On a vu des socialistes devenir libéraux pour accéder au Palais de justice.

(TDG)

Créé: 10.02.2013, 16h24

Articles en relation

L'ex-PDC Didier Bonny succédera au député Guillaume Barazzone

Grand Conseil Un cadre supérieur de l'Etat de Genève peut-il siéger au parlement cantonal? La nouvelle loi sera plus précise. Plus...

«Le PDC est inféodé au duo Longchamp-Maudet»

Polémique L’ancienne PDC Delphine Perrella et le député Philippe Morel dénoncent la mainmise du PLR sur l’Entente. Plus...

L'ex-PDC Delphine Perrella Gabus rejoint le MCG

Politique L'ancienne candidate à la présidence du PDC et à la Cour des comptes rejoint le Mouvement citoyen genevois. Plus...

Le numéro deux de la police part à la retraite et veut devenir député MCG

Fonction publique Jean Sanchez a pris sa retraite, à 52 ans. L’ancien élu libéral au Municipal de la Ville annonce qu’il rejoint Eric Stauffer. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...