L’amélioration des chemins pédestres genevois est en marche

AménagementL’Etat revoit son plan directeur et organise ce samedi la première Journée cantonale des chemins de randonnée.

On célébrera l'art de marcher et les chemins de randonnée le samedi 8 juillet.

On célébrera l'art de marcher et les chemins de randonnée le samedi 8 juillet. Image: Pascal Frautschi (archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

D’abord un chiffre: 350 kilomètres. Soit la distance cumulée des chemins de randonnée balisés qui sillonnent Genève, de Céligny ou d’Anières à Chancy. Pas mal pour un canton-ville. Mais l’Etat veut faire mieux et projette bon nombre d’améliorations.

En attendant, il organise pour la première fois, avec l’aide notamment de quatre communes et de l’association GenèveRando, la première Journée cantonale des chemins de randonnée. Elle a lieu ce samedi 8 juillet. En vedette, une découverte inédite des bois de la Versoix..

Nature et terroir

«Marcher, c’est aussi découvrir et goûter. Ce parcours de 11,3 kilomètres est donc ponctué d’étapes où animations et observations seront proposées», relève Luc Deley, responsable des infrastructures pédestres et activités de plein air à la Direction générale de l’agriculture et de la nature. «Les participants auront également un bel aperçu de la richesse de notre terroir», ajoute-t-il.

Cette première «sur le terrain» s’inscrit dans un cadre plus large, celui de la révision partielle du Plan directeur cantonal des chemins de randonnée pédestre. Qui avance à grands pas. L’enquête technique est bouclée. «Une large enquête publique est en cours, puis les communes seront consultées», précise Luc Barthassat, patron du Département de l’environnement, des transports et de l’agriculture.

Bientôt une carte interactive

Les objectifs sont multiples. «Pour qu’un réseau soit attrayant, il doit être sûr et agréable», poursuit le conseiller d’Etat. Ainsi, pas moins de 58 mesures seront prises. Parmi elles, la diminution des revêtements en dur (bitume), qui représentent encore 60% des chemins de randonnée. La valorisation du réseau est aussi en cours, par le biais d’une carte interactive du terroir genevois où l’on trouvera les activités ponctuelles près de chaque parcours, les gîtes, les ventes directes, etc.

Améliorer la sécurité

La sécurité des chemins et un meilleur maillage du réseau font également partie des priorités. Tout comme un inventaire des chemins historiques, tel celui du Moulin de Vert, à Satigny, qui abrite les derniers pavages datant des XVIe et XVIIe siècles. Enfin, et c’est important, «des accords sont en cours avec les propriétaires et les exploitants de parcelles agricoles afin d’aménager des cheminements traversant leurs terrains, lorsque cela est possible», indique Luc Deley.

Journée cantonale sur les chemins de randonnée

Samedi 8 juillet de 15 h à 23 h. Gratuit, sans inscription Toutes les infos sur la carte interactive à l’adresse: www.geneveterroir.ch/journeedelarando (TDG)

Créé: 03.07.2017, 19h22

Cliquer pour agrandir.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'affaire Maudet inquiète jusqu'à Berne
Plus...