L’accord entre promoteurs et victimes agréé par la justice

DécisionLa dette des deux hommes s’élève à plus de 30 millions de francs pour 311 lésés.

Le chantier, ici photographié en 2014.

Le chantier, ici photographié en 2014. Image: FRANK MENTHA/ARCHIVES

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est fait! L’accord (concordat par abandon d’actifs) passé entre deux promoteurs genevois et leurs victimes a été accepté lundi par le Tribunal de première instance, selon nos informations.

Les lésés pris en compte dans cette procédure sont au nombre de 311. Ils ont connu des déboires financiers à cause des promoteurs. L’évaluation de la dette de ces derniers à leur égard s’élève à 30 397 256 francs. Parmi les lésés, 230 ont voté, le 25 février, en faveur de ce concordat aujourd’hui avalisé par la justice. Un accord qui profitera à toutes les victimes.

Rappelons que le Ministère public n’a ordonné pour l’instant qu’une levée partielle des fonds séquestrés des deux promoteurs pour un montant de 3,5 millions. Quelque 14 millions ne seront libérés par le Parquet qu’à la fin de la procédure.

Créé: 14.03.2019, 18h23

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...