L'Entente PLR-PDC garde la majorité au Conseil d'Etat genevois

Résultats et analyseLes sept ministres du gouvernement sont élus: Maudet, Longchamp, Dal Busco, Barthassat, Hodgers, Emery-Torracinta et Poggia.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les résultats de l'élection du Conseil d'Etat genevois sont tombés sur le coup de 17 heures, avec une heure d'avance sur le planning. Les militants de l'Alternative et le MCG entrent presque ensemble à Uni-Mail. A l'applaudimètre, la gauche finit par l'emporter sur le MCG qui a entonné un Cé qu'è laîno moins tonitruant que le 6 octobre dernier. Quelques minutes plus tard, l'Entente genevoise entonne un «On a gagné» aux accents émus. L'alliance formée du PLR et du PDC, dont la composante principale a perdu cinq sièges au Grand Conseil, il y a cinq semaines, conserve la majorité au Conseil d'Etat.

Les socialistes n'ont pas réussi à retrouver leurs deux sièges perdus en 2009 lorsque les Verts Hiler et Künzler ont été élus à la faveur d'une vague verte, dont le reflux a été violent le 6 octobre. Les Verts ont perdu sept députés et cèdent un de leurs sièges au Conseil d'Etat au MCG. Le succès du conseiller national Mauro Poggia est cependant terni par la claque que l'électorat a infligée au tribun Eric Stauffer.

Devant les caméras de Léman Bleu, le non-élu a la défaite amère et revancharde: «Vous serez obligés, tonne-t-il à l'adresse des élus de la majorité, d'accepter les projets de Mauro Poggia, sinon on vous fera la vie dure.» Des propos qui suscitent aussitôt une réplique courroucée de Jacques-Simon Eggly. L'ancien conseiller national libéral rappelle la règle de la collégialité qui prévaut dans tous les exécutifs en Suisse: «Mauro Poggia est membre du gouvernement, il n'y est pas pour représenter le MCG!»

Les résultats détaillés

Les magistrats PLR Pierre Maudet, 59'007 voix, et François Longchamp, 55'077 voix, ont fait la course en tête. Ils sont suivis des deux PDC: Serge Dal Busco, conseiller administratif de Bernex, 49'903 voix, et Luc Barthassat, conseiller national, 46'284 voix. Viennent ensuite le conseiller national Vert Antonio Hodgers, 44'095 voix, et la députée socialiste Anne Emery-Torracinta, 43'474 voix. Le conseiller national MCG Mauro Poggia, 41'127 voix, arrive en septième position. Il devance de 1256 voix le maire socialiste de Vernier, Thiérry Apothéloz, 39'843 voix. Dans l'ensemble, ce deuxième tour de l'élection a corrigé le vote protestataire des Genevois du 6 octobre dernier.

La conseillère d'Etat Isabel Rochat est battue. Elle arrive au neuvième rang. Il manque plus de quatre mille suffrages à la ministre des Affaires sociales pour atteindre la septième place. Détachés, Céline Amaudruz, 35'049 voix, et Eric Stauffer, 32'010 voix, ferment la marche. Un deuxième décompte des quelques 113'000 bulletins enregistrés est en cours. La participation atteint 46,4%.

Isabel Rochat lâchée

La non-réélection de la deuxième femme du gouvernement sortant que laissait craindre son score du premier tour, où elle a été biffée plus de six mille fois dans son propre camp, marque l'éviction du courant libéral de l'Exécutif genevois. François Longchamp et Pierre Maudet sont deux PLR issus de la branche radicale. Le premier deviendra le doyen du collège gouvernemental, le second en est le benjamin et le restera. Né en mars 1978, l'élu PLR est deux ans plus jeune qu'Antonio Hodgers. L'ancien maire de Genève a succédé, en juin 2012, au ministre déchu Mark Muller. Le 6 octobre dernier, lors du premier tour, Pierre Maudet avait devancé François Longchamp de 4785 voix.

Longchamp ou Maudet, qui sera président?

Cela assurera-t-il au fringant ministre de la Sécurité d'être le premier président du Conseil d'Etat pour toute la législature? Non! Ce sera au collège gouvernemental, à la suite de sa prestation de serment le 10 décembre, de désigner en son sein celui qui assumera cette nouvelle fonction voulue par les constituants (Cst Art. 107). Une fonction dont les attributions sont à Genève plus proches de celle qu'assume le président du Conseil d'Etat vaudois, sans réels pouvoirs supplémentaires, que celle qu'exerce le président-maire du canton-ville de Bâle.

Antonio Hodgers confirme

Les observateurs s'attendaient au recul des candidats de la gauche à l'issue de la première tendance donnée à 14h15 par la Chancelière. Ces résultats étaient biaisés du fait que les premiers bulletins dépouillés provenaient de bureaux électoraux qui votent plutôt à gauche. Troisième à l'issue de ces résultats partiels, Antonio Hodgers a néanmoins bien résisté. Il succédera à David Hiler.

Le conseiller national Verts a été la meilleure locomotive électorale lors du premier tour derrière Pierre Maudet et François Longchamp. A l'autre bout du classement, Isabel Rochat avait été la candidate la plus biffée dans son camp et celle aussi qui avait tiré le moins de voix à l'extérieur de son camp, il y a cinq semaines.

Cinq «bleus» au pouvoir, une première

C'est la première fois depuis des lustres que cinq nouveaux débarquent au Conseil d'Etat. Carlo Lamprecht rappelle qu'en 1997, quatre nouveaux avaient été élus au Conseil d'Etat. Mais cinq nouveaux magistrats d'un coup, l'ancien magistrat ne se souvient pas d'un précédent. Les deux sortants auront fort à faire pour mener l'attelage gouvernemental tout en laissant aux nouveaux élus le temps de faire leurs preuves.

Le Conseil d'Etat prêtera serment le 10 décembre en la cathédrale Saint-Pierre. Va-t-il à nouveau chambarder les départements? «Ce serait une grave erreur», juge le constituant socialiste Albert Rodrik. «Il faut sans doute remettre ensemble l'action sociale et la santé, pour le reste, quelques corrections mineures sont possibles», conseille celui qui fut longtemps le bras droit de Guy-Olivier Segond.

Vont-ils pouvoir prendre quelques jours de vacances? A peine. «Nous avons déjà un rendez-vous dans peu de temps», avoue à ses partisans un Serge Dal Busco rayonnant et déjà un brin inquiet par la charge dont il se sent peu à peu investi.

(TDG)

Créé: 10.11.2013, 14h21

Résultats de l'élection du Conseil d'Etat du 10 novembre 2013 à l'issue du premier dépouillement des quelque 113'000 suffrages exprimés. (Cliquez pour agrandir l'image)

Articles en relation

Plus de 113'000 Genevois ont voté, la participation atteint 46,4%

Elections du Conseil d'Etat La composition du nouveau Conseil d'Etat est connue. Le MCG entre au gouvernement. Les libéraux en sortent. Plus...

Longchamp ou Maudet: lequel en tête, lequel président?

Election du Conseil d'Etat Le MCG entrera-t-il au gouvernement genevois? Les Verts en seront-ils exclus? L'alliance PLR-PDC conservera-t-elle la majorité? Réponses dans quelques heures. Plus...

Journée d'élection à Uni Mail: le MCG Mauro Poggia entre au gouvernement

Conseil d'Etat 2013-2018 Sont élus: Pierre Maudet, François Longchamp, Serge Dal Busco, Luc Barthassat, Antonio Hodgers, Anne Emery-Torracinta et Mauro Poggia. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...