Il téléphone à vélo et est amendé: est-ce légal?

CirculationUn cycliste genevois s’est fait arrêter parce qu’il téléphonait sur la route. Il a reçu une amende pour avoir lâché le guidon.

Image: © francesca palazzi

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un matin de septembre, un cycliste circule sur l’avenue des Grandes-Communes, à Onex. D’une main, il tient son guidon, de l’autre, son portable. Un policier l’arrête. Motif: il est interdit de téléphoner à vélo. L’agent fouille dans son carnet des infractions. Aucun article ne stipule formellement celle-ci. Le cycliste se voit alors infliger 20 francs d’amende pour avoir lâché le guidon. Légal?

Il n’y a pas d’article qui interdise spécifiquement de téléphoner à vélo», informe Guido Bielmann, porte-parole de l’Office fédéral des routes (Ofrou). A défaut, c’est l’alinéa 3 de l’article sur la conduite du véhicule qui est utilisé pour sanctionner les cyclistes bavards: «Les conducteurs de véhicules automobiles, de cyclomoteurs et de cycles ne lâcheront pas l’appareil de direction.» Le texte étonne quand on sait que les adeptes de la petite reine ont l’obligation de tendre le bras pour indiquer tout changement de direction. «On accepte cette exception», confie le porte-parole.

Mais pourquoi ne pas introduire une amende qui sanctionne les cyclistes au même titre que les automobilistes, soit 100 francs si le conducteur téléphone sans un dispositif «main libre»? «L’interdiction de lâcher le guidon suffit», estime Guido Bielmann. Du côté de Pro Vélo Suisse, on déplore le flou qui entoure la situation. «Lorsque il y a un vide juridique, des frais de procédure, parfois élevés, peuvent être facturés aux personnes arrêtées, relève la coordinatrice romande de l’association, Manon Giger. Nous préférerions que la loi soit aussi précise pour les cyclistes que pour les automobilistes.»

En 2006, Pro Vélo Suisse avait proposé de clarifier la situation. Le projet n’a pas été retenu par l’Ofrou. (TDG)

Créé: 22.10.2012, 08h12

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.