«Il faut armer la police municipale pour qu'elle soit enfin respectée!»

Election partielle en Ville de GenèveEric Bertinat a lancé officiellement ce mercredi sa campagne en vue d'accéder au Conseil administratif de la Ville. Le candidat UDC se profile clairement sur un programme sécuritaire.

Image: Pierre Abensur

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Eric Bertinat veut «redonner des lettres de noblesse à la police municipale» et l'a fait savoir ce mercredi en dévoilant son programme et son affiche, en vue de conquérir un siège à l'Exécutif de la Ville de Genève. Avec des propositions uniquement ciblées sur la thématique sécuritaire et plus spécifiquement la police municipale, le candidat de l'UDC est limpide: «C'est la succession de Pierre Maudet à la tête du Département de l'environnement urbain et de la sécurité qui est en jeu».

Dans les détails, le député et conseiller municipal veut armer les policiers municipaux. «Pour qu'ils puissent se défendre mais également pour imposer le respect, juge le candidat. Il faut leur donner les moyens d'agir.» Rappelant, selon lui, «que plus de 140 communes en Suisse font appel à des polices privées armées, au même titre que la police des transports qui collabore avec les TPG.»

Eric Bertinat veut aussi améliorer la coordination entre toutes les polices municipales et la police cantonale. Le candidat va jusqu'à évoquer la création d'un «quatrième corps de police». «Mais l'engagement et les ordres de missions resteraient en mains communales», ajoute-t-il. Autre souhait, celui d'une meilleure communication et interaction avec la population et ses besoins. «S'il faut être présent sur le terrain, il faut l'être également sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter. Il faudrait aussi n'avoir qu'un numéro de contact à trois chiffres qui soit facilement retenu et visible sur les voitures de service.»

C'est accompagné du président d'honneur du MCG que le démocrate du centre a lancé sa campagne. En effet, en échange du soutien de l'UDC à Eric Stauffer lors de l'élection partielle au Conseil d'Etat, le Mouvement citoyens genevois avait promis de soutenir une candidature UDC. Quid des chances de succès d'Eric Bertinat? L'intéressé est convaincu. «J'ai une chance de passer au premier tour.» Il affrontera le 4 novembre, Guillaume Barazzone (PDC), Salika Wenger (Parti du Travail) et Didier Bonny (indépendant).

Créé: 26.09.2012, 15h02

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...