Gros retard sur le chantier du 14e palace de Genève

HôtellerieLe cinq-étoiles qui devait ouvrir ses portes en décembre ne sera pas inauguré avant 2019. Des recours expliquent en partie ce retard

L'immeuble du 37 quai Wilson

L'immeuble du 37 quai Wilson Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Au 37 quai Wilson, un chantier semble à l’arrêt. Des grillages bâchés bloquent l’entrée d’une magnifique façade. À l’intérieur, tout est démoli. Il n’y a que du béton. Depuis trois mois, «pas un rat ne bouge», selon un voisin.

Un hôtel cinq étoiles devait pourtant y être inauguré en décembre: le Woodrow, en l’honneur de l’ancien président américain, à côté du palais Wilson et de l’hôtel Président Wilson. Le palace doit abriter 26 suites, une véranda, un spa Guerlain, une piscine couverte et un restaurant. Le chef le plus étoilé au monde, Joël Robuchon, doit y prendre les commandes.

Seul l'architecte parle

Viendra-t-il? Il n’a pas répondu à nos questions. Les managers de Crest Switzerland Ltd non plus. Cette société des îles Caïmans contrôlée par la famille libanaise Daniel a racheté en 2013 l’ancien hôtel Bellevue - le bâtiment sur les quais - ainsi qu’un garage jouxtant la place Jean-Marteau, sur la rue de l’Ancien-Port, dans l’optique de le rénover et d’en faire un entrepôt logistique pour le futur établissement. En tout, 106 millions ont été mis sur la table. La place Jean-Marteau, elle, sera réaménagée.

La famille Daniel, réputée pour ses investissements pétroliers en Irak, ses mines d’émeraudes en Colombie et ses médias outre-Atlantique, entendrait créer des hôtels particulièrement luxueux. En commençant par Genève.

Seul Bernard Erbeia, l’architecte, parle. L’ancien député libéral est un nom dans le milieu, lui qui a rénové le palais Wilson et dessiné le premier bureau de Procter & Gamble à Genève, le siège de la SGS à la rue des Alpes ou les bâtiments du World Trade Center à côté de l’aéroport. C’est aussi lui qui voulait créer un restaurant au sommet du jet d’eau dans les années 1990 pour relancer le tourisme dans le canton.

Une histoire riche

«Crest n’était pas convaincu par le projet initial, le groupe a changé de concept pour son architecture d’intérieur, indique-t-il. Ce qui explique les retards.» La société serait sur le point de nommer une nouvelle entreprise de travaux généraux et le chantier devrait redémarrer sous peu, selon l’architecte. L’établissement hôtelier n’ouvrira cependant pas ses portes avant la mi-2019.

Le chantier de la rue de l’Ancien-Port, lui, a été retardé par des recours. Une voisine s’est battue contre le fait que des caves réservées aux locataires d’un immeuble adjacent aient été associées à la vente du garage à Crest. Elle a obtenu gain de cause. Un voisin souhaiterait à présent tout bloquer pour des questions de servitude et de protection de parcelle; il a porté l’affaire auprès du tribunal administratif de première instance. Contacté, son avocat n’a pas souhaité commenter.

Le bâtiment, qui doit devenir le quatorzième cinq étoiles du canton, a déjà une belle histoire. En 1903, juste après sa construction, sa façade posthaussmannienne inspirée des bâtisses de la Côte d’Azur avait été primée. L’hôtel Bellevue attire une clientèle fortunée jusqu’à sa fermeture au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale. Le bâtiment est ensuite racheté par le Comité universel des unions chrétiennes de jeunes gens (YMCA) et transformé en bureaux.

En 1994, la Republic National Bank of New York du milliardaire Edmond Safra le reprend. D’importants travaux sont réalisés, l’entrée principale, depuis la place Jean-Marteau, est remplacée par un accès sur les quais. Trois sous-sols sont réalisés, un exploit technique supervisé par Bernard Erbeia, déjà en charge à l’époque. La banque britannique HSBC rachète ensuite l’immeuble avant de le céder en 2008 à Robert Mouawad. Le joaillier le revend cinq ans plus tard à Crest Switzerland Ltd, qui tente aujourd’hui tant bien que mal de lui redonner son affection d’origine. (TDG)

Créé: 05.02.2018, 19h28

Articles en relation

La vie de palace se décline aussi en été

Gastronomie L’été étant désormais bien venu, les palaces déclinent quelques propositions de saison. Et s’ouvrent à une clientèle qui n’est pas forcément celle des habitués. Plus...

Articles en relation

Feu vert pour un nouveau cinq étoiles sur les quais

Hôtellerie L’ancien Grand Hôtel Bellevue va renaître de ses cendres après avoir abrité la banque HSBC. Plus...

Une famille libanaise se taille un nouvel empire à Genève

Investissements Les Daniel font irruption dans l’immobilier, le commerce de chocolats, la distribution de boissons. La famille est aussi présente dans le pétrole, le cinéma et les mines d’émeraudes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Federer redevient Numéro 1 mondial
Plus...