Genève met fin à une pratique controversée

AsileLes requérants n’auront plus à se présenter à la police de l’aéroport pour obtenir l’aide d’urgence.

Les requérants déboutés devaient se rendre à la police de l'aéroport (photo d'illustration). Des associations s'étaient insurgées contre cette pratique.

Les requérants déboutés devaient se rendre à la police de l'aéroport (photo d'illustration). Des associations s'étaient insurgées contre cette pratique. Image: Olivier Vogelsang

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Depuis le 1er juillet, les requérants d’asile déboutés qui vivent à Genève ne doivent plus se présenter au Service d’asile et de rapatriement de la police de l’aéroport pour obtenir l’aide d’urgence.

Cette procédure, contestée par les associations venant en aide aux réfugiés, a été abandonnée faute d’apporter les résultats escomptés.

Le bilan tiré de cette pratique n’a pas permis de démontrer une amélioration du suivi des requérants d’asile déboutés ou une baisse des disparitions de ces personnes, a indiqué mardi Nathalie Riem, la porte-parole de l’Office cantonal genevois de la population et des migrations (OCPM), qui confirmait une information du Courrier.

La mesure avait été introduite en mars dernier. La procédure a été largement suivie, avec plus de 800 renouvellements d’aide d’urgence effectués, a souligné Mme Riem. Les associations de défense des réfugiés avaient fustigé cette procédure. Selon elles, elle causait un surcroît d’anxiété auprès de personnes menacées de renvoi.

Un argument qu’a réfuté Mme Riem, qui n’a pas constaté une augmentation particulière de la vulnérabilité auprès des personnes concernées. Pour la porte-parole, la procédure n’a simplement pas répondu aux attentes. L’essai de quatre mois a donc finalement été interrompu. (ATS/TDG)

Créé: 04.07.2018, 14h28

Articles en relation

Requérants déboutés poussés au poste de police

Social Les bénéficiaires de l’aide d’urgence doivent désormais se rendre à la police internationale. Les associations de défense sont en colère. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Barrière de röstis pour les initiatives alimentaires
Plus...