Fin du billet TPG gratuit pour les coureurs de l’Escalade

GenèveLe comité de la course et les Transports publics genevois ne sont pas parvenus à un accord. Le dossard n'offrira plus la gratuité des transports.

Samedi, les marcheurs du walking pourront, eux, rejoindre Veyrier gratuitement grâce à des navettes.

Samedi, les marcheurs du walking pourront, eux, rejoindre Veyrier gratuitement grâce à des navettes. Image: Pierre Albouy

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La nouvelle a fait réagir les habitués. Cette année, le dossard de l'Escalade ne donnera pas accès aux TPG gratuitement. Les vaillants participants des courses très populaires devront, comme tout le monde, se rendre aux Bastions en payant leur ticket de tram ou de bus. Sur les réseaux sociaux, des Genevois s’en offusquent. «C’est désolant», déplore Dominique. «Tout fout l'camp!» selon Gilles, alors que Joël préfère saluer le fait que les coureurs en aient «profité pendant des années».

Plus d'un franc par coureur

Pourquoi ce changement? Le comité d'organisation de la Course de l'Escalade et les Transports publics genevois ne sont «pas parvenus cette année à un accord» selon Michael Kleiner, porte-parole de la manifestation sportive. Depuis une dizaine d’années, les coureurs et marcheurs bénéficiaient d'un billet TPG gratuit le jour de la course, sur présentation de leur dossard. Un cadeau qui ne tombait pas du ciel.

Sans donner de chiffres précis, Michael Kleiner indique que le comité d'organisation de la Course de l'Escalade déboursait «plus d’un franc par coureur». En 2018, il n’y avait pas moins de 46'831 participants inscrits. Une facture de plusieurs dizaines de milliers de francs donc.

Pour cette 42 édition, «la communauté tarifaire Unireso, dont les TPG sont membres, a proposé au comité d’organisation de l’Escalade un prix par coureur identique aux années précédentes. Cette offre n’a pas été retenue par le comité, qui a décidé de réviser ses priorités pour des raisons qui lui sont propres», précise François Mutter, porte-parole des TPG. Le porte-parole de la Course de l'Escalade précise que les coûts liés aux infrastructures et à la sécurité de la manifestation sportive ont augmenté au cours de ces dernières années. Des frais qui pèsent lourdement sur les prestations proposées habituellement par la course, dont le budget s’élève en 2019 à 3,5 millions de francs.

Autre explication: le changement de positionnement de la régie publique concernant les frais de transport des bénévoles. «Par le passé, les TPG offraient la gratuité à tous les bénévoles et nous payions pour les participants, explique Michael Kleiner. En 2018, les bénévoles qui imprimaient des billets étaient remboursés (180 sur 1300 bénévoles). Cette année, le transporteur nous demande de payer pour les 1300 bénévoles. Nous sommes dans le rouge depuis deux ans, nous devons maîtriser nos coûts.»

Un autre prix a augmenté cette année: celui de l’inscription aux courses, qui est passé de 35 à 40 francs. Payer plus pour moins, soulignent des coureurs.«On regrette beaucoup de ne pas pouvoir offrir la gratuité des transports», assure Michael Kleiner. On espère qu’un accord avec les TPG sera trouvé l’année prochaine!»

Navettes gratuites du walking

Un accord a toutefois été trouvé pour le transport lié à la course du walking, qui se tiendra samedi. Les 9900 marcheurs inscrits pourront se rendre depuis les Bastions à Veyrier grâce aux 25 navettes gratuites. Les bus rejoindront la destination sans arrêt intermédiaire. Une offre bienvenue, surtout qu'aucun parking n'est prévu sur place et que les lignes de bus habituelles (8, 34, 41) ne seront cette année pas renforcées pour l'occasion.

Le marcheur qui aura rejoint après 8,7 km le parc des Bastions devra toutefois s'acquitter de son billet pour rentrer chez lui, comme tout le monde.

Créé: 27.11.2019, 17h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Braquage: La Poste renonce aux transports de fonds
Plus...