Esther Alder incite les aînés pauvres à réclamer leur dû

Ville de GenèveSelon l'élue écologiste, seule une personne âgées sur deux reçoit l'allocation complémentaire de 185 francs par mois.

Image: Pierre Abensur (Archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«De nombreux ayants droit potentiels, qui bénéficient de prestations complémentaires cantonales, ne demandent pas leur dû au niveau municipal», regrette la conseillère administrative Esther Alder. Pour rappel: après des années de procédure, et une forte pression de l’Avivo, la Ville a fini par obtenir gain de cause contre l’Etat… et ainsi le droit de continuer à verser des prestations complémentaires à ses rentiers AVS/AI de condition modeste. Or, «certains se gênent, d’autres ne sont manifestement pas au courant», poursuit la magistrate en charge du social. Résultat: 50% des bénéficiaires ne profitent pas de ce droit! Leur nombre diminue même au fil du temps: «On en comptait 5015 en 2001, contre 4341 en 2011. Il est temps que cela change!»

L’élue Verte lance donc une grande opération publicitaire pour inciter les retraités genevois dans le besoin à réclamer cette aide municipale, qui se monte à 185?francs par mois pour une personne seule et à 265?francs pour un couple. Pour y parvenir, une publicité est déjà parue dans le journal de la Ville. La campagne d’information – budgétée à 5500?francs – se poursuivra dans la presse spécialisée pour les personnes âgées, dans les médias traditionnels, dont la Tribune de Genève de demain, mais aussi dans les Transports Publics Genevois.

Ce coup de pouce aux aînés coûte environ 10 millions de francs par an à la Municipalité. Réaction de Sandrine Salerno, en charge des Finances: «Celle qui s’est battue contre le Conseil d’Etat et le Conseil municipal pour maintenir cette prestation est ravie! L’argentière est réservée.»

Créé: 22.06.2012, 09h01

Articles en relation

Lancement de «Genève été 2012» sous le signe du «Contrat social»

MANIFESTATIONS L’idée est de proposer des animations gratuites ou très bon marché. Un agenda donnera les lieux et les dates. Il y en aura jusqu’en septembre. Plus...

Esther Alder étudie une allocation sociale «rentrée des classes»

Ville de Genève La ministre des Affaires sociales veut boucher les trous du filet social de la Ville et corriger ses défauts dénoncés par les associations Plus...

L’aide à domicile emploie 1642 personnes à plein temps à Genève

Social «Les infirmières ne sont jamais les mêmes», dit Georges, un des 18’719 clients des soins à domicile du canton. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Brexit: Theresa May à Bruxelles
Plus...