Eric Stauffer veut piquer la place d’Isabel Rochat

PolitiqueLe président du MCG exige la démission de la patronne de la police. Il vise sa place en cas d’élection partielle,

Eric Stauffer, président du MCG

Eric Stauffer, président du MCG Image: Olivier Vogelsang

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Eric Stauffer n’est pas du style à tourner autour du pot. Le président du MCG et conseiller administratif d’Onex martèle donc que «la police, en crise, ne fonctionne pas» et que «la magistrate Isabel Rochat n’a pas les compétences pour redresser la barre». Il lui demande donc de «prendre ses responsabilités et de démissionner».

Et que se passerait-il ensuite? «Il faudrait organiser une élection partielle. Je me présenterais et demanderais aux libéraux de me soutenir. Ils me doivent bien ça, puisque c’est grâce au MCG qu’Olivier Jornot a été élu procureur général», répond Eric Stauffer. En cas d’élection, le député assure qu’il renforcerait substantiellement les effectifs et engagerait du personnel administratif pour que «les policiers ne passent pas leur temps derrière un écran d’ordinateur. Je ne manquerais pas non plus de leur dire que je les respecte pour tous les sacrifices consentis.»

S’il devait être élu, Eric Stauffer s’engage à faire le point de la situation après deux ans. «Si je ne réussis pas à redresser la barre, je m’engage à me retirer de la vie politique», jure-t-il.

Reste que sa proposition risque de rester vaine, puisque Isabel Rochat n’entend pas démissionner. «Je vous rappelle que lors de la crise traversée par le pouvoir judiciaire, Daniel Zappelli a exclu de démissionner, dans un premier temps. Puis il a compris qu’il n’avait pas le choix. Et il est parti. Si Isabel Rochat ouvre les yeux, elle remettra son mandat», estime Eric Stauffer. (TDG)

Créé: 11.01.2012, 23h56

Articles en relation

Le Conseil d’Etat met à son tour la pression sur la police

Conflit Isabel Rochat n’est plus seule face au syndicat.Le gouvernement met la pression sur la cheffe de la police. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: la crudité de certains slogans a choqué
Plus...